AccueilnewFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Kiel Velar 
http://forumtest-ftr.lebonforum.com
Admin
▌Age :
24
▌Messages :
207
▌Date d'inscription :
18/09/2012

Feuille de personnage
Bla:
avatar
Admin

Sam 12 Oct - 16:20
Kiel Velar


[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Carte D'identité

○ Nom :  Kiel Velar
○ Âge :   26 Ans
○ Sexe :  Masculin
○ Nationalité :   Arcadya
○ Taille :   1m82
○ Poids :   71kg
○ Orientation Sexuelle :  Hétérosexuel
○ Groupe sanguin :   AB+
○ Guilde/Organisation :   Mage solitaire

○ Qualités :   Impartial, malin, perspicace, humain, curieux
○ Défauts :   Détaché, sans éthique, égoïste (Mais PAS égocentrique), sans gêne, individualiste

○ Hobby :   Boire, manger, dormir, sentir le danger
○ Phobie :   Rien de notable. Peut-être une légère crainte des hautes-mers... ?

○ Informations particulières :   Rien à dire.

Arme & Magie
○ Arme :   Une épée longue basique, en fer
○ Magie :   Magie oubliée de la fluctuation - La méthode a beau être simple, le degré de puissance de ce potentiel magique est énorme : Kiel insuffle une quantité variable d'énergie vitale à la personne qu'il souhaite guérir. Toutefois, il existe une méthode bien plus sournoise de s'en servir; Kiel, pour ce faire, pénètre l'essence magique de la personne qu'il souhaite régénérer... Mais il peut également le drainer de son énergie. Le contrecoup est alors différent, mais tout aussi terrible : s'il régénère quelqu'un, il se vide de son énergie. S'il se vide trop, il meurt. S'il draine de l'énergie, il peut devenir surchargé à en perdre le contrôle, allant des spasmes nerveux à l'explosion mortelle dans le pire des cas. Une explosion qui, de plus, ne serait pas sans dommages collatéraux... Si ce sont les deux déclinaisons de base du pouvoir de guérison, il en existe une troisième, bien plus complexe et nécessitant énormément de savoir sur la magie. Il peut être possible, à un haut niveau d'expérience dans la connaissance du pouvoir, d'insuffler sa propre énergie de guérison... À soi-même. Il faut, en réalité, utiliser son essence magique pour "booster" son essence physique. Ainsi, temporairement, Kiel pourrait être insufflé de sa propre énergie et devenir quelqu'un de redoutable pendant un instant. Toutefois, le contrecoups frôle souvent le désastre : une fois le "boost" magique terminé, le physique revient à la normale, mais l'énergie magique, elle, est très affaiblie, ce qui rend par conséquent le corps plus fragile pendant un temps. Ce genre de pratique, bien qu'à éviter, peut servir de dernier recours. Toutefois, son utilisation dans un état insuffisamment bon peut entraîner assez aisément la mort immédiate à la fin du boost physique.

Cette magie peut être déclinée d'énormément de manières, car elle se focalise sur les fluctuations magiques et physiques, et sur la manière d'échanger ces énergies entre elles : il est possible d'altérer ou régénérer une énergie, mais il ne faut jamais oublier que les coûts en sont très souvent prohibitifs... D'où la raison pour laquelle Kiel n'emploie sa magie que très rarement, préférant souvent se faire anonyme et ne pas en user. Comme toutes les magies perdues, seule une utilisation occasionnelle et modérée en pleine connaissance du danger peut être considérée comme raisonnable... En un sens. Il est à noter que Kiel étudie cette magie dans le livre qu'il a découvert, qui en possède toutes les arcanes et qu'il étudie depuis son enfance...


L'histoire ne s'écrit pas seule...
Kiel eut une enfance absolument banale, né dans une famille de paysans, dans une maison assez pauvre - sans excès - d'agriculteurs. Ici, personne ne savait lire, et les paysans se contentaient d'un peu de bière, d'un repas chaud et de leur compagnie mutuelle - ce qui a bien sûr très fortement influencé le jeune blondinet. Il aidait aux travaux, jusqu'à ce qu'en allant se laver dans la rivière, un jour où il avait alors 6 ans, il trouva un objet enroulé dans un linge. Il n'avait jamais rien vu de tel : c'était un livre. Un gros livre, rempli de caractères qu'il ne comprenait pas, et qui avait l'air très vieux. Alors il décida qu'il apprendrait à lire... Heureusement ses parents, assez compréhensifs, acceptèrent qu'il apprenne à lire, bien qu'il n'ait dévoilé à personne l'existence de son petit trésor, ce vieux grimoire. Pendant deux ans il apprit la lecture et l'écriture, et c'est à 8 ans qu'il décida de commencer à étudier en cachette ce livre qu'il avait trouvé, se sentant enfin prêt. C'était un livre de magie, très basique, qui le fascina réellement. Il était initié à la magie, et il apprenait en autodidacte, même si tout cela était bien théorique. C'était mauvais pour lui : il aimait l'aventure, bouger, découvrir... Alors il décida, à 13 ans, de partir du domicile familial. Il avait apprit le maniement de l'épée durant son enfance, même s'il était loin d'une fine lame. Parcourant embûches et cherchant l'aventure, il découvrit alors enfin le premier soupçon d'aventure dans sa vie : on lui parla de l'existence potentielle d'une vieille ruine, dans un hameau, où personne n'était jamais entré. Ce fut sa destination, l'endroit où il décida de se rendre pour son voyage.

Enfin arrivé aux ruines, Kiel dut surmonter des pièges et des énigmes assez ardues, avant d'arriver dans une sorte d'antichambre qui marquait la fin des ruines. Époussetant ce qui se trouvait sur un piédestal, il y découvrit un livre, à l'allure impressionnante, d'une couleur reluisante, et qui comportait des inscriptions anciennes : c'était un livre sur une magie oubliée, la magie des fluctuations. Tout juste le tome retiré de son socle, tout commença à vibrer autour de lui; un grand pouvoir était à l'œuvre, et il le sentait... Il put se frayer un chemin vers la sortie, se décidant à étudier ce grimoire. Il avait alors 15 ans...

Au début, il fut surprit de voir à quel point ce livre était complexe. Certains dessins, certaines descriptions, certaines références... C'était une vie d'étude qui se montrait à lui. Le jour il peaufinait son maniement de l'épée, et la nuit il étudiait la magie, jusqu'à ce que le jour même il en vienne à étudier cette magie si puissante qui permettait d'insuffler et prendre l'énergie magique ou vitale d'un être... C'était la base de sa magie : le drain, ou l'insufflation... Mais tout cela avait un coût immense pour le corps de son manipulateur. Et lorsqu'il commença les exercices pratiques, nombreuses ont été les occasions pour lui de se trouver dans une situation critique. Sa première réussite fut assez spectaculaire, toutefois...

Alors qu'il avait 18 ans tout juste, il croisa un bandit isolé qui arrachait les vêtements d'une paysanne mortellement blessée. Ni une ni deux, il se lança dans un combat contre le brigand, jusqu'à le vaincre et l'assommer d'un coup de pommeau. Touchant leurs deux nuques, il entama le rituel de transfert, qui dura une nuit complète... Au matin, épuisé, haletant, il vit le visage intact de la paysanne qui le regardait, à la fois intriguée, effrayée et gratifiée par son état vivant. Le bandit à côté de lui, n'était plus que poussière... Il l'avait tué, insufflant toute son énergie vitale à la paysanne, dans une tentative de la ramener. Ses yeux fixèrent ceux de la jeune femme et, tous deux, créèrent un contact que Kiel ne connaissait alors pas jusque la : un attachement. Leur nuit fut également la première expérience charnelle pour Kiel, avec cette paysanne. Pourtant, il ne put rester plus de quelques jours : l'aventure l'appelait... Quittant ce lieu en faisant ses adieux à celle qui était devenue la première femme à qui il s'attachait, il se décida à poursuivre ses études après une pause de quelques jours. Toute sa vie, toute son existence tournait autour de la magie des fluctuations... Les années passaient et son expertise se précisait, même s'il lui restait encore beaucoup à apprendre. Sortant des terres anonymes et sans saveur, il décida de rejoindre le grand monde, découvrir, apprendre...

À 26 ans aujourd'hui, il tient à sa neutralité avant tout, et à sa liberté. Mais il sent que cette époque vient à un changement : un grand changement, qui le conduira à une nouvelle étape dans sa vie. Bien qu'il soit loin d'être une fine lame, sa magie ancienne qu'il étudie jour et nuit le rend potentiellement dangereux, et il en est conscient : il en a décidé, ainsi, de ne prendre aucun parti, pour ne créer aucun désordre... Qui sait ce que l'avenir lui réserve, et quel est ce changement qu'il pressent autant... ?

Le corps ne reflète pas toujours l'âme...
Kiel a toujours été quelqu'un ne se cherchant pas à se mettre en valeur. D'une part, ses vêtements sont une grande tunique rouge, accompagnés de gants et bottes de cuir épais. Ses cheveux courts sont d'un blond assez clair, plutôt souvent légèrement en bataille, étant donné qu'il ne pense pas vraiment à les coiffer convenablement. Son épée pend sur sa ceinture, du côté gauche, la maniant de la main droite; on peut souvent voir, à côté de son épée, un livre visiblement très ancien dont il ne se sépare jamais.

À sa tenue, on peut aisément voir qu'il n'est pas fait pour la sédentarité, mais plutôt pour la vie nomade d'un magicien indépendant. Il porte des habits robustes de cuir sous sa tunique rouge, et porte souvent le nécessaire pour survivre correctement... Même si sa bourse est souvent aussi vide que son intérêt pour les activités constructives. Son regard, coloré par ses deux yeux bleu clair, se porte souvent sur ce livre, d'ailleurs, qu'il ne quitte jamais, ou bien sur ce qui l'entoure, dans sa grande curiosité. Son visage exprime ou bien de la neutralité, ou bien un air vindicatif, parfois narquois... Ses expressions sont très variables et rarement primitives et honnêtes; mais bon, n'oublions pas qu'il est humain : des émotions honnêtes, on les voit sur son faciès parfois...

Il possède un signe distinctif, toutefois, il s'agit d'un tatouage dans son cou descendant le long de son bras droit et terminant sur sa paume, de manière discrète, représentant comme plusieurs fils entremêlés. Il s'agit de la représentation des fluctuations magiques sur son corps, qui passent par sa nuque et qui redescendent jusqu'à sa paume, point de passage entre l'absorption et l'injection. Ce tatouage a d'ailleurs, pour lui, une valeur très symbolique par rapport à sa magie.
Le mental
L'esprit de cette personne flegmatique et détachée qu'est Kiel est en apparence simple à comprendre, mais pourtant, il possède beaucoup de facettes complexes et controversées. Si le mage solitaire évite beaucoup le contact sérieux et profond au premier abord, ce qu'il évite plus que la peste elle-même, c'est tout bonnement les guildes. Il déteste ce qui, selon lui, est un endoctrinement, une perte de liberté sans distinction. Selon Kiel, la liberté, c'est avant tout l'indépendance et l'individualisme. Il y croit dur comme fer et le faire changer d'avis serait tout bonnement impossible - Lui faire admettre quelques subtilités, pourquoi pas, mais il ne s'engagera jamais dans une guilde pour cette raison, ainsi que pour préserver son anonymat et conserver son talent magique pour que personne n'en prenne connaissance, pour se cacher, en quelques sortes.

Kiel est d'un naturel très studieux, de manière surprenante, et il n'y a rien qu'il prenne autant au sérieux que l'étude de la magie oubliée des fluctuations. Il y consacre la majorité de son temps, souhaitant contrebalancer les contrecoups, réduire les temps d'incantation, augmenter la puissance de sa magie... C'est la seule chose qui, visiblement, fait naître de l'intérêt chez lui : étudier la magie. C'est d'ailleurs ce qui le rend un poil dangereux, potentiellement : son désintérêt pour tout, excepté la magie oubliée. Pas non plus extrêmement dangereux, étant donné que son absence d'éthique signifie également, à défaut d'un désir de faire le bien, l'absence d'un désir de faire le mal. Il n'est pas d'un caractère belliqueux, et tente de garder son calme au possible, ce qui ne le rend pas non plus antipathique au premier abord. En revanche, son tempérament individualiste et anarchiste le rend assez incompatible avec ceux qui ne feront pas le plus simple effort d'adaptation et de laxisme à son égard. De par sa longue étude du monde et des mystères de la magie et des fluctuations magiques, il a acquis une curiosité sans pareil.

Il est à noter que son caractère comporte assez solidement les traits d'un assez bon vivant : un bon repas, un peu d'alcool pour faire passer tout cela, une femme pour réchauffer sa nuit... Il n'est pas quelqu'un qui planifie grand chose ou qui pense à de grandes choses : il vit au jour le jour et, pour lui, une bonne chope de bière, un sanglier rôti, l'étude de sa magie et de la compagnie féminine pour la soirée lui suffisent amplement pour avoir passé une journée satisfaisante. Les missions, prouesses et "bonnes actions" ne lui font ni chaud ni froid. Il faut dire qu'il ne s'y est jamais ni intéressé, ni essayé...
Informations complémentaires
○ Qui est le personnage sur ton avatar : Stocke (Radiant Historia)
○ Veux-tu un rang sous ton avatar : Ouaip !
Code:
Parti boire un coup, veuillez revenir plus tard
○ Prénom :  Raphaël
○ Ton âge : 18 ans dès Septembre o/

○ Où as-tu découvert F.T.R : La fonda' :3
○ Qu'est-ce qui t'a attiré dessus :
○ Veux-tu avoir accès à la zone Hentai/Yaoi/Yuri : Ben oui. Et j'ai 18 ans en Septembre, bande de zygomatiques, me le refusez pas e_e
○ Code de validation :


http://forumtest-ftr.lebonforum.com
Admin
▌Age :
24
▌Messages :
207
▌Date d'inscription :
18/09/2012

Feuille de personnage
Bla:
avatar
Admin

Sam 12 Oct - 16:23
Hello, je vais m'occuper de ta fiche! ^^

Orthographe : 2/2
Vocabulaire : 1/2
Conjugaison : 2/2
Qualité : 1.5/2
Originalité : 1/2
Respect de la langue française : 1.5/2
Note perso : 1.5/2
Bonus longueur du texte : 3/6


Ce qui nous fait un total de 13.5, arrondi au niveau supérieur : niveau 14, tu es donc de rang E.
Tu gagnes également 14 Points Techniques ainsi que 14 * 5 = 70 Points Caractéristiques.
Tu obtiens en plus 10 000 Jewels.

Je te mets ton rang et ta couleur, tu peux aller faire ta fiche technique ^^.
Page 1 sur 1

Afficher la navigation