AccueilnewFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Elthan
http://forumtest-ftr.lebonforum.com
Admin
▌Age :
23
▌Messages :
207
▌Date d'inscription :
18/09/2012

Feuille de personnage
Bla:
avatar
Admin

Lun 14 Sep - 0:06
Elthan
Indépendant


Nom : Inconnu Prénom : Elthan  Age : 24 Sexe : Homme Nationalité : Inconnu  Taille : 2m10  Poids : 110kg  Orientation sexuelle : Hétéro  Groupe sanguin : O-



Vos Qualités : Observateur, Patient, Méticuleux Vos Défauts : Asocial, Froid, Distant, Sanguinaire.



Vos Hobbys : Les armes à feu, Tuer.  Vos Phobies : Être désarmé, Démasqué, Ne plus pouvoir tuer.



Armes : Un fusil de précision à longue portée, il l'a nommé Lucy. Un modèle modifié prenant la base d'un fusil à gros calibre.   Magie : Magie de modification d'arme : Elthan peut modifier son arme afin d'en tirer plusieurs capacités uniques. L'aspect de l'arme peut varier, mais ce qui change principalement c'est le type de munitions.



Informations complémentaires : Ne montre jamais son visage, ne quitte jamais son fusil, n'aime pas vivre en groupe ou agir en équipe, il aime chasser seul ou avec un partenaire unique. Il est indépendant et ne prend pas d'ordre autre que ses contrats d'assassinat.


Description de votre physique

Doté d'une carrure musclée, Elthan est continuellement recouvert d'un manteau noir à capuche, afin que son corps couvert de balafre ne soit pas distingué dans la foule.
Suite à ses nombreuses opération chirurgicales, il possède de multiples cicatrices sur la totalité du corps, résultant des ablations subies. Elthan mesure environ deux mètre dix, il porte son fusil de précision sur son dos ainsi qu'un casque noir qu'il n'enlève jamais en public. Sa grande taille le distingue parmi le commun des mortels, il a été élevé à base d'hormones de croissance et autres produits peu recommandables.

Sous son armure légère on peut distinguer des reflets bleus qui parcourent le corps d'Elthan, c'est un des effets secondaire des lacrimas implanté. Ses yeux, quand ils sont visible, sont argentés, un regard impassible et plus froid que la glace qui produit une lueur bleue glace la nuit. Sa peau est pâle, comme s'il était malade, mais c'est également un des effets de la chirurgie, l’esthétique n'ayant aucune place dans la vie d'un soldat. Sous son casque et sa capuche trône un visage impassible, dénué de la moindre émotions, pourtant joli malgré les cicatrices et les éclats de cristaux. Ses cheveux noir ne sont jamais coiffés, et ne pousse guère plus que leurs états actuel, une dizaine de centimètre, en bataille quand Yoshino ôte son casque. Il porte également une armure légère en kevlar, limitant ainsi les dégâts causés par les armes conventionnelles. De couleur noire, elle renforce l'aspect ténébreux de son porteur, couplée au casque elle permet de se fondre totalement dans les milieux obscurs. Sa veste en tissu protégé le protège des climats extrêmes et masque sa signature thermique, lui permettant ainsi de passer inaperçu le plus possible. Elle est de couleur noire antracite. Son casque recouvre la totalité de la tête, il est composé de métal et de kevlar, mais il est pourtant très léger, il ne gène pas Elthan dans ses opérations.

Avec sa carrure, son équipement et son tempérament glacial, Elthan ressemble plus à un monstre qu'à un être humain.


Description de votre mental

Après avoir subit des années d'entrainement intensif, Elthan est un être froid, il n'accorde sa confiance à personne, n'a ni amis, ni famille, ses collèges ne sont que des outils dont il peu tirer avantages en situations de combats. Son mental ayant été écrasé, il n'a plus réellement de conscience, la vie et la mort n'ayant aucune signification particulière, il ne pense que tactique, n'agit que par instinct, n'obéit qu'a ses contrats et ne nourrit aucune relation amicale. C'est un loup solitaire, il chasse seul, vit seul et c'est le mieux pour lui. C'est un prédateur, il peut traquer sa cible pendant des jours et des semaines, à guetter le moment propice pour une exécution. Elthan est calme, silencieux, il peut aisément se fondre dans la masse. Son plus gros défaut, c'est sa folie sanguinaire, il aime tuer, même si étrangement il ne le fait que pour ses contrats. Il tuera toute personne se mettant en travers de son chemin, femme ou enfant, peu lui importe, ce ne sont que des noms pour lui, une biomasse dont l'existence ne sert qu'a y mettre fin. Si jamais une de ses cibles venait à lui échapper, il la traquerai jour et nuit, ne cessant jamais la chasse, jusqu'à ce que son contrat soit honoré. Elthan peut également tuer toute personne pouvant causé un accroc au bon déroulement de ses assassinats, témoins, civil ou famille sur le chemin de la proie, peu importe, seul l'accomplissement compte. Cependant, même si Elthan exécute ses contrat en échange d'argent, il n'a pas cette avidité de fortune que les humains ont généralement. Il tue par envie, par plaisir, voir même par défis. Il se justifiera toujours par cette phrase : "Il n'y a pas de chasse plus intense que la chasse à l'homme".
Quand il chasse, Elthan ressent une sensation si intense qu'il en deviendrait vite accro, mais étant entraîné il sait qu'il doit avant tout se maîtriser pour garder le contrôle des situations dangereuses. Plus l'adrénaline afflue dans le sang, plus le soldat sera efficace, sa perception du monde n'en est que plus grande, ses reflex deviennent encore plus aiguisés.
Hors des missions, Elthan n'a aucun passe-temps, aucun loisir, il s'exerce à tirer, perfectionne ses techniques, ses habiletés, ses manipulations d'arme et de technique; cherchant toujours à combler ses failles.
Il cherche également à éviter les conflits où il ne peut pas utiliser son arme, donc tout ce qui est corps à corps le rebute, plus la distance est grande, mieux il se sent. Il se refuse à utiliser une autre arme que son sniper, car il considère "Lucy" comme sa famille, une partie vitale de lui-même. Si un jour son arme est détruite ou lui est retirée, Elthan pourrait entrer dans une rage folle en tentant de la récupérer. Et dans ce cas, rien ne le stoppera.


Contes-nous ton histoire

Peine, souffrance, torture et douleur. Telle était la jeunesse d'Elthan, enfin si on peut appeler ça une jeunesse. Enlevé dès son plus jeune âge par un groupe de mercenaires engagé par une organisation malsaine, Elthan fût élevé comme un soldat, apprenant chaque jour de nouvelles techniques de combat. À l'age de 6 ans, il savait déjà tenir un fusil, tirer avec une haute précision et atteindre des cibles éloignées. Excellent dans le maniement d'arme à feu, sa prédilection se portait sur le tir à longue portée, il ne ratait jamais sa cible, peut importe la distance.

Un jours de pluie, le jour de ses 16 ans, le dernier jour "normal" d'Elthan, un groupe de scientifiques l'emmena dans un bunker dissimulé sous une montagne, où les contrôles étaient fréquents, la sécurité renforcée et l'accès très restreint. Là l'y attendait un bloc chirurgicale, cependant nul ne lui expliqua ce qui allait lui arriver. Il perdrait son humanité, ce qui faisait de lui un être humain, et deviendra une machine à tuer, une arme. Les opérations durèrent des jours, des semaines, mais pour le patient, elles durèrent des années, une éternité qui lui semblait interminable. Ils commencèrent pas opérer ses jambes, implantant une sorte de liquide sur ses os, puis toutes sorte de câbles, des cristaux bleus, avant de refermer sa peau maltraitée. Les chirurgiens paraissaient mécanique, comme des robots, dénués d'humanité, de compassion ou de tolérance. Elthan souffrait le martyre, il souhaitait mourir à chaque seconde, mais, entravé par des liens à chaque articulations, il ne pouvait bouger que ses yeux.

Ce fût au tour de ses bras de se faire charcuter, les médecins lui enlevèrent ses muscles principaux, cette fois sous anesthésie, la douleur réduirait n'importe quel humain à néant. Néanmoins, il avait perdu toute conscience du monde qui l'entourait, les lumières blafardes des plafonniers lui paraissaient laiteuses, si lointaine, les bruits de la salle d'opérations étaient étouffées par la quantité massive de drogues assimilées par son organisme, des ombres dansaient autour de lui, habillées de tenues verte pâle. L'environnement tournait tout autour de lui, comme s'il était prit dans un raz de marée.
Ses bras étaient ouvert sur la table d'opération, étrangement le sang ne s'écoulait pas en abondance, probablement l'effet d'une autre drogue. Ses muscles furent remis en place, mais ils avaient été modifié par diverse cristaux magique, des lacrimas, dans le but d'améliorer leurs productivité. Des filins de métal parcourait les tissus organiques, donnant une lueur bleutée a la chair rouge pourpre, Elthan apprendra plus tard que ces filins sont des vecteur psychique qui transmettraient les informations du cerveau au corps avec une rapidité décuplée.

Les opérations visant son torse et sa tête nécessitait que le patient soit dans le coma, ces zones ne pouvant subir une lourde anesthésie sans causer de dommage. Ses organes furent améliorés, son cœur désormais enveloppé d'une couche de métal impénétrable mais flexible, ses poumons transformer pour permettre à l'hôte de survivre dans des situations critiques. Un lacrima particulier fût greffé à l'arrière de son cerveau, juste sous le bulbe rachidien, ce lacrima doterait Elthan d'une capacité unique, mise au point grâce à la science alliée à la plus sombre des magies.

À son réveil, Elthan ne sentait plus son corps, juste le bout de ses doigts, qui lui paraissaient à la fois étranger et cruellement douloureux. Un médecin vint à lui, tenant un bloc de compte-rendu dans sa main.

« Comment se passe le réveil mon garçon ? »

Des mots de compassion ? Non, Elthan ne prit pas ça pour de la compassion, il savait qu'il n'était qu'un morceau de viande pour ces bouchers, cette question était probablement destinée à évaluer la réussite des opérations. Il articula tant bien que mal, sa bouche ne réagissant pas à ses injonctions : « ça … ça peut aller »
Le médecin scruta ses indicateurs de signes vitaux, gribouilla quelques notes sur son bloc, puis se tourna de nouveau vers Elthan : « Bien, tu dois garder en tête qu'à partir d'aujourd'hui, tu n'es plus humain. Toutes les opérations que nous t'avons fait subir pendant ce mois ont pour but de créer le soldat parfait, ne déçoit pas nos attentes ! »

Un soldat parfait ? Il se savait doué au combat, mais pourquoi lui ? Pourquoi lui avoir fait subir tout ça, alors qu'il avait déjà tout perdu, ses souvenirs, sa vie, son enfance, et maintenant on lui enlevait son humanité, sa liberté ? Il souhaitait se rebeller, massacrer ses bourreaux, anéantirent tous leurs espoirs, réduire leurs corps en cendre, les torturer. Mais son instinct lui conseilla de rester tranquille, sa vengeance viendrait un jours, et il saurait la cueillir au moment le plus opportun.

Sa convalescence dura un mois, puis Elthan entama sa rééducation, il devait apprendre à se servir de ce nouveau corps. Au fil du temps, de nouvelles perspectives apparurent, son corps semblait plus puissant, son esprit était beaucoup plus vif, ses réaction étaient dix fois plus rapides qu'un soldat d'élite. Il ne tarda pas à prendre ses marques, son enveloppe corporelle lui allait à merveille, ses yeux ayant été augmentés, il avait désormais une portée de vue dépassant celle des humains, et probablement celle de tout être vivant. Après trois mois d’entraînement simple, il fut autorisé à rejoindre son groupe d’entraînement, des mercenaires. Ceux qui l'avaient enlevé appartenaient à un groupe puissant, une sorte d'armée privée à la solde du gouvernement, des soldats sans cœur, sans pitié, de simple pions sur l'échiquier du monde.

Son aptitude aux armes à feu devenait légendaire, tout le monde dans l'unité connaissaient son nom comme étant celui du super-soldat. Elthan utilisait toujours son fusil de précision, un Barett modifié, lourd, stable et précis. Alors qu'il était sur le pas de tir, un individus approcha d'Elthan. Cette silhouette lui paraissait familière, sûrement un de ses collège. Sa surprise fut énorme quand il se rendit compte que l'homme en question était le médecin qui l'avait accompagné pendant sa phase de réveil. Le chirurgien observait le jeune homme pendant son exercice de tir, et il s'adressa à Elthan en ces termes : « À quelle distance se trouve ta cible ? J'estime la plus lointaine à environ cinq-cent mètre »
Il répondit : « ... trois kilomètre ... »
Le docteur tressailli, visiblement son patient dépassait toutes ses prévisions, c'était plus que parfait.
« Bien, félicitation. Il y a maintenant quelques choses que je dois t'apprendre, Tes techniques, ta magie. Tu es équipé d'une technologie unique, nous t'avons implanté un lacrima qui te permet de modifier ton armement, et d'utiliser des projectiles variés. Tient, prend ces notes, elles devraient t'aider à comprendre comment utiliser tout ton potentiel » L'homme en blouse tendit un carnet de note à Elthan, ce dernier le saisi et le rangea dans une de ses poches.

À la fin de son exercice de tir, le soldat retourna à ses quartiers, une petite chambre située dans un bâtiment sombre et isolé. Il s'assit calmement sur ce qui lui servait de lit, un simple futon noir, et sortit le carnet de note, entamant sa lecture approfondit.
Il ne quitta pas le manuscrit des yeux, ses notes étaient captivantes, l'étendue des possibilités qui s'offraient à lui était bien loin du commun des mortels, de telles perspectives, un tel pouvoir ! Il se sentait puissant, il n'avait qu'à maîtriser ces techniques, et il deviendrait l'accomplissement de son être.

Quelques années passèrent, ses entraînements rigoureux portèrent leurs fruits, et à l'age de vingt ans, Elthan maîtrisait parfaitement sa magie, Il était capable d'abattre n'importe quelle cible, organique ou mécanique, à quatre kilomètre de distance. Elthan était capable d'utiliser des balles de toutes sortes, sans avoir à changer de chargeur. Il était aussi capable de créer ses propres techniques, mais cela nécessitait une période de création, d'adaptation et d’appréhension de quelques jours. Sa technique favorite, celle qui faisait le plus de dégâts, la Balle Sonique, un projectile dépassant la vitesse du son, qui ne rencontrant aucune résistance à l'air, ne subissant pas les effet de pression et de Coriolis. Au moment du tir, la balle se décharge de l’électricité statique accumulée pendant le chargement, ce qui créer un arc électrique à sa sortie du canon. Le projectile peut parcourir théoriquement six à sept kilomètre avant de perdre son inertie. Elthan établit ce jours la le record du plus long tir, ainsi que celui du plus puissant jamais enregistré. Il était devenu une légende dans le milieu du mercenariat, celle d'un homme capable d'atteindre une cible retranché dans un fort au sommet d'une montagne, sans même gravir celle-ci. Les hommes l'appelaient le Railgun, en référence à sa Balle Sonique. Un surnom qui ne lui déplaisait pas.

Ces années d'entraînement spartiates, ces souffrances endurées et cette absence de relation quelconque on fait d'Elthan un homme froid, distant mais implacable et imperceptible, Il s'était attiré la jalousie de bon nombre de ses collègues, certains tentèrent même de le soumettre à leurs volonté, bien sur, ils échouèrent tous les un après les autres. Il était indépendant, il n'obéissait qu'à ses contrats, aucune autorité ne pouvait le soumettre. Mais le groupe paramilitaire ne pouvait pratiquer des activités obscures sans attirer l'attention des bienveillants. Ces bienveillants ce manifestèrent par une guilde de mage blanc, un contingent de soldat magique déployé par une alliance, dans le seul but d'écraser le groupe de mercenaire et réduire les installations cachées à néant.

Elthan n'avait que faire de ces humains et de leurs guerres, seul son accomplissement l’intéressait, il voulait devenir plus fort, plus perfectionné, atteindre les sommets de l'homme. Il ressentait une certaine satisfaction à voir périrent ses tortionnaires, un petit sourire aux coins des lèvres. Quand la bataille faisait rage, le Railgun ne prêta aucune attention aux deux faction en lisse, il prit juste son carnet, son futon et son arme, et il quitta le camp dans l'obscurité, invisible parmi la végétation ambiante. Il vagabonda ainsi durant quelques semaine, effectuant quelques contrat de temps à autres afin de pouvoir subvenir à ses besoin. Il n'avait aucun défis à sa taille, juste des éliminations, des conflits de jalousies, de pouvoir, d'argent, rien de bien transcendant. Son visage était connu, son nom l'était également, du moins son surnom, et il savait que ceux qui avaient attaqué les mercenaires se mettrait probablement à sa recherche, il devait trouver un moyen de voyager sans être reconnu. Dans un camp de nomades marchands, il acheta un objet qui attirait sa curiosité. Cet objet, un casque, était doté d'un système de branchement lui permettant de relier l'interface du visage à sa lunette de visée, octroyant un gain de temps pour le tir et le rechargement. Il était d'un noir profond, la visière donnait une apparence démoniaque à son porteur, teintée d'un bleu nuit, de petites oscillations étaient visibles à la surface. Elthan enfila le casque et mis sa capuche dessus, afin de masquer un minimum son équipement.

Le Railgun ignorait tout de ce monde et de ces coutumes, mais il n'avait guère besoin de connaître la façon de penser de ses cibles, à partir du moment ou un contrat tombait, la cible devait mourir, d'une manière ou d'une autre. Tuer devint le gagne-pain et l'art de Yoshino, un art dans lequel il excellait, tant sur le domaine de la précision que de l’efficacité, aucune de ses victimes n'a pu lui échapper. C'est cette notoriété qui amena un mage noir à prendre contact avec lui par le biais d'une lettre lui étant adressée, lui proposant un contrat d'exclusivité contre une grosse compensation monétaire ainsi qu'une montagne de contrat. Le doute n'avait pas sa place dans ces négociations, Elthan accepta, il répondit à la lettre par un simple « OK » accompagné d'une demande concernant le moyens de communiquer. Un lacrima de communication arriva en retour,ainsi qu'un tampon de guilde et la note suivante :

« Ce lacrima te donnera les noms et lieux de tes prochaines missions. Sois prêt ! Nous auront besoin de tes services. Le paiement arrivera de la même façon que le contrat.»

Il ne connaissait ni le nom ni le visage de son commanditaire, mais peu lui importait, il pouvait tuer et gagner de l'argent, cela lui suffisait amplement. Il se mit ainsi en quête d'un avenir sombre et ténébreux, où seul les forts ont leurs places. Arrivé au abords d'un désert aride, le Railgun fût arrêté par une troupe de mages, visiblement du coté clair de la magie étant donné leurs apparences nobles et soignées. Ils étaient nombreux, une bonne vingtaine, et Elthan n'aimait pas le combat rapproché, ses techniques avaient beau être dévastatrices, elles nécessitaient un temps de chargement conséquent, surtout la Balle Sonique.Il observait, jaugeant les intentions des étrangers.
Ils lui demandèrent simplement les raisons de sa présence dans ce désert isolé, ce à quoi Elthan répondit juste qu'il rejoignait une ville nommée Valua, la ville que les humains considèrent comme le siège du gouvernement, et probablement le meilleur endroit pour trouver du travail. Avec son air si étranger, comme sortit d'une île perdu au milieu des océans, les mages ne soupçonnèrent pas le soldat, ils le considéraient surement comme un voyageur un peu paumé dans la pampa. L'absence de papier d'identité d'elthan ne posait pas de problème aux mages, "Une bande d'amateur" se dit-il, ce qui lui permit de reprendre sa route vers la civilisation.
C'est après des jours de voyage que son lacrima de communication transmit les détails de son premier contrat, une opportunité de se faire plaisir. La cible était un simple marchand, les informations le décrivaient comme un homme d'affaire local, mais qui mènerait des actions clandestine visant à renforcer une guilde blanche non-nommée. Sa proie se situait justement à Valua, la destination d'Elthan. Une fois la photo bien mémorisée, il rangea le lacrima, épaula son arme et reprit sa longue route, avec une impatience non contrôlée, le sang allait enfin coulé, il était temps !
Son voyage se fit sans encombre, aucune altercation, une discrétion totale jusqu'à la cité de Valua. Elthan se mit à la recherche de sa cible, selon ses informations, sa proie restait souvent tard le soir dans un pub de quartier, puis entamait une courte balade dans les rues avant de rentrer chez lui. En étudiant le plan de la ville, il choisit le meilleur poste de tir pour atteindre sa cible et prévoir un itinéraire de fuite, juste au cas ou. Le Railgun se posta en face de l'appartement du marchand, un petit immeuble sans attrait, tout ce qu'il y a de plus banal pour un citoyen ordinaire. 23h30, une ombre apparut au coin de la rue, à cinq-cent mètre du tireur, il se déplaçait comme s'il se sentait épié. Encore quelques secondes, et le fusil de précision, Lucy, ferait feu sur sa cible, ne lui laissant aucune chance. Elthan amorça une Balle Perforante, sa technique lente mais capable de percer de gros blindage, veillant à ce que chaque mouvement soit calculés, chaque centimètre que foulait le marchand le rapprocherait de sa mort. Le doigt sur la gâchette, le soldat fini sa préparation, arme la culasse de son arme, ajuste son canon pour atteindre le crâne de sa cible. Trois. Deux. Un. Une lourde détonation retentit, étouffée par un silencieux soudé au canon. La Balle Perforante traça un trait rouge feu dans la nuit, parcourant la distance séparant le fusil de la victime. Lorsqu'elle toucha sa cible, une volée de sang éclaboussa le mur voisin, projetant des morceaux de crâne et de cervelle aux alentours. Ne perdant pas un instant, le tireur rangea son arme, remit sa capuche et s'éclipsa dans la nuit, l'excitation du meurtrier encore au summum, l'adrénaline affluait dans ses veines modifiées. Il avait encore frappé, et ce n'était que le premier d'une longue série.

Le lendemain, l'assassin ayant passé la nuit dans une auberge peu regardante sur l'origine de ses clients, alla récupérer son argent à une de ses boites à lettres. Une question vînt à l'esprit du Railgun, qui commanditait ces assassinats ? Qui le payait autant pour des cibles si faibles ? Il n'avait au final que faire de son "patron", tant qu'il lui apportait des cibles à abattre, même inoffensives. Un sac remplit de jewel l'attendait au lieu de livraison, un boite aux lettres simple, avec un code affiché dessus, probablement n'était-il pas le seul à avoir recours à ce genre d'intermédiaire, peut être que son employeur le craignait. Il rejeta immédiatement cette pensée, si cette personne connaissait son existence, si elle connaissait même l'origine de ses talents, alors cet individu devait être très haut placé, et probablement très puissant. Des questions sans importances, et il ne chercherait même pas de réponse. Né pour tuer, c'est tout ce qu'Elthan avait besoin de savoir. Il continuera ainsi à accomplir les contrats pour cet individu aussi longtemps qu'on lui offrira l'occasion de tuer.



Derrière ton pc

Qui est le personnage sur ton avatar : Inconnu 
Veux-tu un rang sous ton avatar : Mettre entre les balises "code".

Prénom : Anthony
Ton age : 24

Où as-tu découvert F.T.R : Hum, joker Smile
Qu'est-ce qui t'a attiré dessus : joker again
Veux-tu avoir accès à la zone Hentai/Yaoi/Yuri :Yep Avoir minimum 18 ans.
Code de validation :





http://forumtest-ftr.lebonforum.com
Admin
▌Age :
23
▌Messages :
207
▌Date d'inscription :
18/09/2012

Feuille de personnage
Bla:
avatar
Admin

Lun 14 Sep - 0:06

➜ ORTHOGRAPHE : 1 / 2
➜ VOCABULAIRE : 1 / 2
➜ CONJUGAISON : 1 /2
➜ QUALITÉ : 3 / 4
➜ ORIGINALITÉ : 1.5 /2
➜ RESPECT DE LA LANGUE FRANÇAISE : 1 /2
➜ NOTE PERSO : 2 /2
➜ BONUS LONGUEUR DU TEXTE : 4 / 4

➜ NIVEAU 15 ➜ NIVEAU BONUS 0 ➜ NIVEAU TOTAL 15

➜ POINT TECHNIQUES 15 ➜ P.TS BONUS 0 ➜ P.TS TOTAL 15

➜ POINTS DE CARACTÉRISTIQUES 75 ➜ P.CS BONUS 0 ➜ P.CS TOTAL 75

➜ JEWELS 10 000

➜ ELTHAN est validé/e en tant que membre des [Mages Indépendants] avec un niveau [15], [15] points techniques, [75] points de caractéristiques à répartir sur sa fiche technique dans les statistiques et un total de [10 000] Jewels.


Page 1 sur 1

Afficher la navigation