AccueilnewFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Ripa Senshi
http://forumtest-ftr.lebonforum.com
Admin
▌Age :
23
▌Messages :
207
▌Date d'inscription :
18/09/2012

Feuille de personnage
Bla:
avatar
Admin

Lun 14 Sep - 0:32
Ripa Senshi


[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Carte D'identité

○ Nom :  Ripa Senshi, de son ancien nom Kaisuke Nishida
○ Âge :  19 ans
○ Sexe :   Masculin
○ Nationalité :  Mu
○ Taille :  1m87
○ Poids :  78 kg
○ Orientation Sexuelle :   Hétérosexuel
○ Groupe sanguin :  AB-
○ Guilde/Organisation :  Mage solitaire

○ Qualités :   Calme, lucide, fort, gentil avec les femmes
○ Défauts :   Antisocial, ne sourit jamais sincèrement, ne montre pas ses émotions

○ Hobby :  Manger un fruit à l'ombre d'un arbre 
○ Phobie :   Aucune particulièrement, à part qu'il a peur que son côté tueur prenne le contrôle total de son corps.

○ Informations particulières :    Préfère nettement le froid au chaud, son oeil gauche devient rouge lorsqu'il laisse son côté tueur l'envahir.

Arme & Magie
○ Arme :   Un sabre style "Dotanuki" à poignée couleur rouge sang et a la lame d'un blanc pur sur un des côtés et d'un noir très sombre sur l'autre. Le pommeau et la garde son couleur or. Son fourreau est, lui, entièrement rouge. D'après son maître, ce sabre posséderait le "pouvoir" de découper le "mal". Même si Ripa ne sait pas ce que son maître voulait dire par là, il pense que son sabre est destiné à découper l'Empereur. Sur la face blanche de la lame, il est aussi inscrit les 7 vertus des Bushidos: 義 (Gi, Droiture) 勇 (Yû, Courage) 仁 (Jin, Bienveillance/grandeur d'âme/compassion/générosité) 礼 (Rei, Politesse) 誠 (Makoto, Sincérité) 名誉 (Meiyō, Honneur) 忠義 (Chūgi, Loyauté), que Ripa tente de respecter. Son sabre est incassable et personne ne sait dans quelle matière il est fait.
○ Magie :    Magie perdue de la vitesse. Cette magie un peu étrange permet à Ripa d'accélérer n'importe quelle parcelle de son organisme, par exemple, il peut augmenter bêtement sa vitesse de déplacement en augmentant la vitesse de ses jambes, mais il peut pousser beaucoup plus loin que ça, en augmentant par exemple la vitesse de son organisme afin de soigner une blessure, de son coeur afin d'augmenter la vitesse de la circulation du sang, des muscles et tout ce qui s'en suit afin de porter des coups plus rapides et dévastateurs. Le gros revers est qu'il reçoit un contre coup assez important en retour, car bien qu'il augmente sa vitesse, ça reste de mouvements qu'il pratique rapidement, donc il est tout de même essoufflé à partir d'un moment. De plus, pousser son corps à l'extrême peut lui faire ressentir une extrême douleur, alors il faut qu'il utilise sa magie avec sagesse. Lorsque son côté tueur l'envahit, Ripa devient beaucoup plus agressif et son corps ne prête attention ni à l'essoufflement, ni à la douleur. Attention, il  ne la ressent pas, mais elle est bien présente... S'il se casse un bras dans cet état, il n'aura pas mal, mais son bras sera inutilisable...
Lorsqu'il augmente sa vitesse, de la fumée émane de son corps et se dernier rougit un peu. Lorsqu'il augmente la vitesse de son organisme pour attaquer ou se défendre, les endroits ciblés deviennent noir.



L'histoire ne s'écrit pas seule...
Que te reste t'il lorsque tu as tout perdu? Lorsqu'on t'a volé toute ta vie? Lorsque ton équilibre mental s'est retrouvé menacé, si bien que tu as failli en mourir? 


"Ma vengeance, et rien d'autre."

Chapitre 1: Origines (Age: naissance-> 8ans)
Ripa Senshi, de son prénom d'origine Kaisuke Nishida, menait une petite vie paisible dans une magnifique petite ville. Son père gagnait très bien sa vie, ce qui lui permettait à lui et à ses 2 parents d'avoir une situation très aisée, sans pour autant que cela ne leur monte à la tête.

Son père, assez grand, carrure moyenne,était un homme bon qui travail au sein d'un groupe révolutionnaire visant à aider les peuples de différents pays en les débarrassent de l'Empereur, et en était le chercheur. Il avait les cheveux bruns et toujours très bien coiffés. Il avait une barbe légère ainsi qu'une moustache, de même couleur que ses cheveux. Un père juste mais qui n'hésitait pas à corriger comme il se doit Ripa lors de ses rares bêtises. Il rêvait d'un bel avenir pour son fils et sa femme, qui sont sa seule famille. 

Sa mère, elle, était une femme ravissante au teint plus jeune que celui de son mari, ce qui donnait parfois l'impression d'une différence d'âge assez conséquente, alors qu'il n'en était rien. Elle avait les cheveux d'un blanc magnifique, qui ont donné la couleur de ceux du jeune homme. Ses yeux étaient couleur bleu océan et il arrivait que de nombreuses personnes plongent dans un autre univers lorsqu'ils étaient envoûtées par ses yeux magnifiques. C'était une mère très douce et très intentionnée, qui chantait de nombreuses chansons à Ripa, et dont les paroles de ces dernières sont l'une des seules choses dont Ripa se souvienne.Aujourd'hui encore, il lui arrive de pleurer lorsqu'il la fredonne... Mais ses larmes ont un goût amer qu'il ne supporte pas.

Alors qu'il vivait une vie paisible dans cette ville calme et tranquille, son père rêvait d'ailleurs que Ripa mène toujours une belle vie au calme, lui et ses parents allèrent au restaurant. Un repas fort agréable fut passé, dans la joie habituelle qui accompagnait généralement leurs "escapades". Mais une fois sortis, l'atmosphère fut tout autre. Alors qu'ils se tenaient la main, ses parents s'arrêtèrent nettes et lâchèrent les mains du petit Ripa qui avait alors 8 ans. 

"-Kaisuke... Excuses ma maladresse, mais il me semble avoir oublié nos clés dans ce restaurant... pourrais-tu aller les chercher s'il te plait?"

Sa voix tremblait, mais ce détail ne sauta pas à ses oreilles. Bien qu'il trouvait étrange de ne pas y aller tous ensemble, il ne discuta pas et acquiesça.

"-Bien sur père, j'y vais immédiatement!"

Son père le serra si fort dans ses bras que Ripa cru mourir étouffé. Sa mère versait des larmes et l'embrassait de manière très forte elle aussi.

"-Kaisuke... Vis et sois heureux, vis ta vie loin de ces hommes cruels et pars construire ta propre famille... Trouve une jolie femme, aime la et protège la..."

"-...Mère...?"

"-Prends cette enveloppe et garde la précieusement sur toi, ne la donnes à personne tu m'entends? A personne!"

"-...Père...?"

Ripa trouvait tout cela très étrange, mais pourtant il n'y prêta pas intention, imaginant que ses parents trouvaient peut-être qu'il "grandissait trop vite". Une fois de retour au restaurant, il interpella le serveur en expliquant le soucis, mais ce dit serveur lui expliqua qu'il n'avait rien trouvé.

C'est à cet instant que tout se chamboula. De retour vers le lieu de leur séparation, Ripa avait un spectacle terrifiant devant ses yeux: le corps ensanglanté de son père gisait sur le sol, tandis qu'un homme en cape noir venait d'enfoncer un couteau dans le coeur de sa mère, qui s'effondra sur le trottoir en soupirant. L'homme commençait alors à les fouiller en maugréant.

Ripa perdit presque la voix, les larmes lui montant aux yeux.
"-P...re ... M...e ..."
Il prit une grande inspiration, les larmes coulaient à flots.
"-Pèèèèèèèère! Mèèèèèèèèèèèèère!"

Il fonça, dans un réflexe de désespoir, de fureur, de peur, de colère, sur l'assassin qui venait de tuer ses parents. Ce dernier se retourna précipitamment, surpris, et lança un grand sort de foudre sur Ripa qui tomba d'un coup sec sur le sol, son petit corps fumant. 

"-Ouf... Un gamin... J'ai eu peur que ce soit un garde, ou encore un des membres de son organisation... J'y suis allé un peu fort avec la foudre... mais bon, au moins, il est mort et n'ira répété à personne ce qu'il a vu. Bon, où est cette maudite lettre...!"

Il se remettait à ses fouilles, lorsque Ripa commença à se redresser, lentement, en serrant les dents et en essayant de contrôler ses larmes. Son oeil gauche était rouge.
 
"-Je vais... te... tuer...!"

Ripa se rua sur l'homme en noir et ce dernier s'apprêtait à contre attaquer lorsque son cou fut trancher, et sa tête éparpillée sur le sol. Un samouraï venait de faire son apparition. 

"-Hmm... Merde, je suis arrivé trop tard! J'espère au moins qu'il n'a pas eu la lettre..."

Alors qu'il s'apprêtait à fouiller lui aussi les cadavres présents devant lui, il aperçu le jeune homme encore debout qui lui faisait face. Son oeil gauche luisait bien plus fort qu'au début et dégageait une lumière rouge sang.

"-Ne...les touches pas... Vas-t'en ou... je vais te tuer...!"

Le samouraï habillé dans un costume traditionnel observa lentement l'enfant qui le menaçait. 

"...Un gamin? Ah, je vois... tu dois être son fils... je suis vraiment désolé, mais je dois à tout prix retrouver quelque chose..."

Il ne lui prêta plus attention et commença les fouilles, tout en fermant les yeux des défunts. Ripa serrait son poing si fort que du sang coulait de sa main. Il fonça telle une bête assoiffée de sang qui n'aurait rien mangé depuis des jours et qui aurait en face d'elle une proie de choix. Il arriva à la hauteur du mage en noir, prit un couteau qui était accroché à sa ceinture et s'apprêtait à en donner un coup dans le corps du samouraï. Ce dernier soupira et essaya d'empoigner Ripa, qui esquiva au dernier moment la main du guerrier avant de lui planter la lame dans la jambe et de le faire lâcher un cri. 

Il appuyait fortement sur sa lame, d'une force surdimensionnée par rapport à son âge et avec une violence inouïe, et retira celle-ci d'un coup sec, affichant un sourire sadique et passant lentement sa langue sur ses lèvres à la vue du sang. L'homme blessé tenta de lui donner un droite pour l'assommer, mais Ripa donna un coup de tête bien placé dans son poing. Les os de cette main craquèrent. Ripa lâcha un rire sadique, le samouraï, lui, se tenait fermement la jambe avec sa main non cassée.

"-Hahahahahahahaha! Plus!! Je veux plus de sang! Plus d'action! Je veux... je veux ta mort!" 

"-Bordel... Il est pas net ce gamin! Puisque c'est ça, tu ne me laisses pas le choix!"

A ces mots, le samouraï sortit de son fourreau son sabre dont la pointe luisait en inclinaison avec la lune. 

"-Ne t'inquiètes pas... je me servirais uniquement du dos de ma lame..."

Ripa repris son assaut, mais le samouraï prit vite la situation à son avantage. Il fit une ruade sur le côté et asséna un grand coup du dos de sa lame dans le ventre de l'enfant. Le coup fut tellement violent que Ripa perdit connaissance.

A son réveil, il était allongé dans une couverture sur le sol dur de la forêt voisine, dans une nuit des plus noires, devant un feu de camp. En face de lui se trouvait le samouraï, un bandage à la main et à la jambe. Ripa, lui, se tenait la tête. 

"-Gnh... Qu'est... qu'est ce qu'il s'est passé? Qui vous êtes?!"

Le samouraï, qui tenait fermement la poignée de son sabre, au cas où une éventuelle attaque de l'enfant reprendrait, lui répondit en lui montrant sa main et sa jambe.

"-Quoi, tu ne te souviens de rien?! Tu te moques de moi?!"

A la vue des blessures qu'il avait causées, Ripa eu un grand choc cérébral et se tenait le visage entre ses 2 mains. Il suait et avait un regard choqué. Des flashs de la mort de ses parents, de son massacre sur le samouraï, de tout le sang qui giclait le faisait hurler. Il se tordait dans tout le sens. Son équilibre mental était très instable.

"-Calmes toi gamin! Ne laisse pas tout ces souvenirs t'envahir et te détruire! Restes maître de toi et ravales cette colère et cette rancoeur qui t'habitent! Sinon tu vas redevenir fou, et je serrais forcé de te tuer!"

Ripa s'arrêta net et laissait ses larmes couler. Son regard était vide.

"-Je...me souviens de tout. Cet homme en noir. La mort de mes parents. Toi lui tranchant la tête et... moi, devenu fou. C'est... horrible... Cet homme, pourquoi à t'il fait cela?!"

"Cet homme est un espion à la solde de l'Empereur. Tu sais, ton père était membre d'un groupe de révolutionnaires cherchant à nuire à l'Empereur. J'en fait parti également. Notre groupe n'avait pas un grand impact, et l'Empereur se moquait bien de nous, mais un événement fit que notre groupe fut soudain surveillé par les espions de l'Empereur: l'arrivé de ton père. Ce dernier était le chercheur de magie de notre groupe, c'est à dire qu'il recherchait dans les anales de l'histoire des magies, en l'occurrence assez puissantes pour affronter l'Empereur et ses troupes. Avant son arrivé, j'étais le seul homme du groupe assez puissant pour affronter des mages noirs, bien que mon domaine sois plus le sabre que les sorts. Après, nos hommes commençaient à gagner en force en mesure que ton père faisait des recherches."

"-...Il me semblait bien qu'il travaillait dans un groupe... Mais ce type, pourquoi visait-il mon père en particulier? Et toi, pourquoi étais-tu à sa poursuite?!"

"-Ton père... avait découvert une magie assez puissante pour dépasser le légendaire "Météore" de Gérald, un ancien mage. Le problème est que ton père a refusé de nous en dire plus, en nous disant simplement  que cette magie était trop dangereuse pour la personne qui l'apprendrait, et que d'après les critères de la magie, il n'en voyait qu'une de disponible et ne voulait pas lui faire courir ce risque. Mes supérieurs m'ont demandé de subtiliser les informations que ton père avait sur cette magie. J'ai refusé au début, mais lorsque j'ai appris qu'un membre de l'Empereur était en route pour le tuer et lui prendre lui aussi les infos sur la magie, j'ai décidé d'y aller."

"-Les infos sur une magie...? Attends..."

Ripa fouillait avec ses petites mains ses poches, avant de sortir la lettre que son père lui avait légué. Il ouvrit lentement celle-ci. Son coeur battait la chamade et ça se voyait simplement aux tremblements de ses mains. De la sueur perlait sur son front, et Ripa lâcha la feuille, qui virevoltait au gré du vent léger qui accompagnait ce soir glacial. Ripa se serrait lui même dans ses bras en retenant ses larmes. Sur cette lettre était écrite "Info Magie Perdue: Vitesse ".

"-Alors, tout ça c'est bien vrai... Bordel... Et... cette chose que j'ai en moi... Ce... psychopathe assoiffé de sang... Qu'est-ce c'est encore que ça...?"

Le guerrier qui regardait le jeune homme d'un oeil et la feuille de l'autre soupira d'un air désolé.

"Je pense que le choc émotionnel ressentit en ayant vu ton père mort et ce mage tuer ta mère si douce devant tes yeux a causé un énorme traumatisme dans ton cerveau et dans ton coeur. Si en plus, tu comptes l'attaque qu'il t'a envoyé, je suppose que ton organisme à craquer et que tu as perdu les pédales. Je pense aussi que ce côté est toujours en toi, et que tu vas être amené à le maîtriser. Tu vas devoir être fort et te séparer des souvenirs qui te rattachaient à ton ancienne vie si tu veux aller de l'avant..."

Le jeune homme ramassa lentement la lettre et lu le contenu dans sa tête. Il se mordait les lèvres et serrait la feuille de papier en la déchirant presque, tout en se retenant. Il se mordait si fort qu'il en saignait.

"Ton père... quel crétin! Je devine la raison pour laquelle il a caché la lettre au lieu de la brûler... Il voulait attendre que la personne indiquée comme apte à apprendre cette magie soit en mesure de décider si elle accepte ou non. Je pense qu'il voulait protéger cette personne. Dit moi, cette personne... c'est toi hein?"

En effet, sur la feuille, après beaucoup de lignes, de calculs et d'autres formulations, on pouvait lire "...= Kaisuke Nishida ". Le jeune garçon cité sur cette feuille était actuellement pâle et s'empoignait les cheveux.  Sur sa petite tête frèle se démarquaient de sa face blanchâtre ses lèvres ensanglantées. 

"-...Et moi là dedans... qu'est-ce que je peux faire dit moi... franchement... qu'est-ce que je dois faire...?"

Le guerrier se releva en frottant son hakama rouge et blanc. Il mit sa main sur son cou avant de le faire craquer et passa son autre main sur son front pour enlever la transpiration de celui-ci.

"-Dis moi gamin... T'as vraiment la haine envers ces types? Envers l'Empereur? Tu voudrais lui faire payer ce qu'il a fait à ta famille, à ton père et à ta mère? Et... à ta propre vie, indirectement?"

Ripa hésita quelques instant, en serrant très fort son pantalon. Il baissa légèrement la tête, puis fit signe que oui d'un lent hochement.

Le samouraï sourit et fixa Ripa droit dans les yeux,  il lui tendit la main.

"Bien! Personnellement, je vais dire aux membres du groupe que dans un souffle de vie, ton père m'a assuré qu'il avait brûlé ce papier, et qu'il faut dissoudre le groupe. Quand à toi, je te propose de devenir mon disciple. Je t'enseignerais la voie du sabre style bushido, ainsi que toutes ses vertus. Oh, ce ne sera pas facile, il se pourrait même que tu regrettes ton choix et que tu souhaites mourir... Mais si tu acceptes, je te garantis te faire tout pour que ton entraînement te rende assez fort pour affronter tout tes ennemis... Qu'en dis tu?"

Ripa prit ,cette fois ci, le temps d'observer comme il se doit ce samouraï. Aux premiers abords, il était grand et très bien battit. Ses cheveux bruns foncés étaient noués en une queue de cheval avec un effet décoiffé. Il portait un hakama, rouge et blanc, avec des sandales traditionnelles. Il avait des yeux verts émeraudes, qui exprimait d'une façon inexplicable pour Ripa tout l'honneur qui entourait cet homme, ainsi que ses vertus auxquels il croyait et se battrait pour les assouvir. On aurait dit d'une certaine façon un dragon vert. Et Ripa lui serra la main.

"J'accepte. Peut importe la difficulté de ton entraînement, je te jure de ne jamais me plaindre et de toujours accomplir les tâches que tu m'auras désignées."

Il répondit avec un regard neutre, tout comme sa voix l'était. Il était en train de faire le tri dans ses souvenirs, dans son coeur, dans sa tête, et les émotions ne faisaient pas parties des choses à garder pour lui.

"C'est bien, je vois que tu commences à refouler tes sentiments, tu deviendras vite une muraille inébranlable capable de résister à tout les assauts, crois moi... Mais une chose que tu dois savoir, c'est que muraille inébranlable ou pas, tu te dois d'être toujours serviable et adorable avec les femmes. C'est l'un des principes que je t'enseignerais."

L'enfant passa à côté de l'homme et ramassa la lettre.

"-Bien sur, cela va de soit... Mais j'aimerais tout de même apprendre cette magie, penses tu pouvoir faire quelque chose pour cela?" 

"Si tu acceptes que je lise cette feuille, je peux voir ce que je peux faire, mais je ne te garantis rien. Je suis un expert en sabre, mais ma magie se constitue surtout de sorts de base peu puissants. Oh, au fait, je m'appelle Jet Stream, c'est le nom que m'ont donnés les milliers d'adversaires qui ont croisé ma route."

Ripa lui tendit la feuille, il n'avait plus rien à perdre. Jet Stream prit cette dernière et la lisait lentement. Au fur et à mesure de sa lecture, ses yeux se plissaient et clignaient plus rarement. Cet homme avait l'habitude des combats à mort, et ça se voyait simplement à sa manière de lire. Il repassa même plusieurs fois sur les données étalées un peu partout, servants certainement de bases pour les recherches du père de Ripa, afin de ne pas passer un détail qui pourrait gêner l'apprentissage de cette magie. Ses yeux repassèrent plusieurs fois sur le même détail: "...descendant d'Ichizuka Nishida, légendaire samouraï, et de Santomaru Sandford, légendaire mage...".

 Ces noms étaient en effet, ceux des ancêtres de Ripa, des grands mage et guerrier qui ont marqué chacun leur époque. Jet Stream pensait à cet instant que le moment de folie dont l'enfant à été témoin venait d'une partie de son ancêtre Ichizuka, connu pour avoir tué des milliers et des milliers d'êtres humains, et d'avoir perdu la tête en les découpant de toutes parts et en réclamant leur sang. Il aurait refait surface au contact du sang d'une descendante de Santomaru, alias sa mère. Jet fit part de sa découvert à Ripa, qui ne réagit pas mal, se fichant un peu de savoir qui était ses ancêtres, bien qu'au fond de lui, il était horrifié que cet homme si cruel habite en lui.

Le guerrier vit aussi que la seule façon d'apprendre cette magie, c'était en ce concentrant et en dominant la partie de tueur qui était en lui, afin d'atteindre le seuil de son esprit. Cela ne plaisait pas à Ripa, mais il n'avait pas le choix si il voulait pouvoir venger ses parents. 

Après cela, ils partirent en direction de la maison louée par Jet, de passage dans la ville, afin d'y récupérer certains vivres ainsi qu'un sabre pour son nouveau disciple. 

C'est ainsi qu'il obtint son sabre capable de "trancher le mal en 2", d'après son maître. En réalité, Jet l'avait pris à des mages guerriers qui avaient tenté de l'attaquer, et après un combat terrible dont il est sorti miraculeusement vainqueur. A la fin du combat, l'un des mages se mit à genoux et lui offrit ce sabre, en guise de récompense et lui dit la même chose: ce sabre est capable de trancher le mal. 

Chapitre 2: Un entraînement intensif. (Age 8->9 ans)
Une rue commerçante, beaucoup de bruit, entre les marchands hurlant la qualité "incroyable" de leurs produits, et les clients criant afin de se faire entendre. 

Au comptoir d'un marchand de vivres, un jeune garçon, portant une légère cuirasse protégeant ses bras, ses jambes et sa mâchoîre, déposait de ses mains tachées de sang des Jewels, rouges eux aussi. Le marchant hurlait qu'il ne le servirait pas, mais l'enfant, le regardant avec son air neutre, remit d'autres Jewels tachés de sang sur la table et pointa du doigt les quelques légumes dont il voulait se satisfaire. Le vendeur continuait alors de lui crier dessus, le menaçant d'appeler ses hommes pour faire déguerpir un client aussi peu soigné qui éloignera sa clientèle raffinée, mais le jeune homme prit lui même ses légumes, qui se retrouvaient recouverts de sang à leur tour. 

L'homme siffla et 2 hommes encore plus grands et plus forts vinrent, et l'un deux saisit Ripa au niveau du bras. L'enfant se saisi alors de son sabre avec sa main de libre et trancha en un instant le bras de son agresseur. Il reprit alors les légumes dans ses bras et s'enfuit à toute allure. Alors que le second gros bras se rua pour le rattraper, Jet Stream sortit de nulle part et lui trancha aussi un bras. Après tout, ils avaient payés, et ce comportement était indigne de vrais hommes. 

De retour au campement qu'ils avaient établis dans une forêt non loin de cette ville remplie de marchand, Jet Stream dit à Ripa qu'il pouvait aller au lac pour se baigner et se laver, ainsi que pour attraper du poisson pour manger. Le jeune homme retira donc la légère armure qu'il s'était construite et se retrouva nu comme un ver, en entrant dans le lac.

3 mois étaient passés, et Ripa était devenu musclé, avec des abdos déjà bien dessinés. L'entraînement de Jet devait en effet être assez conséquent, vu les effets qu'il a eu sur Ripa. Le jeune garçon avait aussi des cicatrices sur tout le corps, et les taches de sang présentes sur celui-ci devaient aussi bien provenir de lui que des gens qu'il aurait tué. En entrant dans le lac, le sang se dispersa dans l'eau et commençait à se propager dans cette dernière. Il resta immobile pendant un moment, puis, il plongea. Son sang avait attiré un animal ressemblant à un requin. Un peu plus mince, mais plus rapide et plus agile. Alors que celui-ci se précipita sur Ripa en ouvrant grand sa gueule couverte de plusieurs dents, ce dernier esquiva d'une rapidité incroyable sous l'eau et lui planta sa main, qui maintenant possédait des ongles tranchants, directement dans le cou avec une précision chirurgicale. Ce poisson était mort sur le coup.

Après avoir achevé sa baignade, il sortit de l'eau avec sa victime sur les épaules. Il se sécha et remit ses vêtements ainsi que ses protections. Il retourna au campement où il vit les légumes déjà cuits et coupés. Jet Stream devait certainement s'entraîner plus loin dans la forêt.

Il fallait tout de même aller le chercher pour manger, et Ripa alla dans la direction où il entendait un son de métal fendant l'air. Alors qu'il devait être à 100 mètres du bruit, plus un son. Aucun bruit. Ne voulant pas être surpris, sa main serrait très fort la poignée de son sabre, prêt à le dégainer. Un pas, un regard aux alentours, un pas, un regard, un pas... 

Mais tout à coup, un rafale d'air s'abattit sur Ripa qui plissa des yeux, suivi d'une lame. Le jeune homme fit une roulade arrière avec un timing presque excellent, la lame frôlant seulement la protection de sa mâchoire, dégageant des étincelles. Pendant cette roulade arrière, il sortit son sabre expressément, ratant malheureusement le bras qui tenait le sabre.

Ripa se tenait maintenant debout, pivotant autour d'un cercle imaginaire dessiné sous ses pieds, pour chercher son agresseur. Son regard devenu alerté scrutait les alentours, et aperçu un léger reflet dans un coin de la forêt. Le mystérieux sabreur repris alors son assaut, en lui assénait une multitude de coups de sabre. Ripa gardait les yeux rivé sur ce sabre et non pas sur son agresseur, arrivant à dévier cette lame avec une dextérité qui aurait fait baver d'envie les plus grands sabreurs. Le sabreur qui était pour l'instant en face de lui, lui fit un croche pied, et Ripa tomba sur le sol dur de la forêt. Le sabreur planta son sabre pile à côté de la joue du garçon, laissant une cicatrice sur celle-ci. Ripa avait des gouttes de sueur qui coulaient lentement sur son front. Il aurait pu mourir.

Son adversaire n'était autre que Jet Stream qui voulait le mettre à l'épreuve. Il lui expliqua qu'un sabre sorti de son fourreau n'est plus une arme mortelle, car on peut voir la lame de ce dernier, qui est donc exposé. Il lui dit aussi que dans un combat, il faut observer tout les mouvements de son adversaire, et pas seulement de son arme. Pour finir, il ajouta que pour chercher son adversaire, ses 5 sens étaient essentiels, non pas seulement sa vue. Malgré tout, il tapota le dos de Ripa en lui disant qu'à ce rythme, il deviendrait vite meilleur que lui.

Lorsqu'ils mangèrent, le rire et la joie étaient présent. Jet souhaitant fêter les incroyables progrès de Ripa, il lui fit goûter sa première coupe de saké, et l'enfant tenait étrangement bien l'alcool... Cette soirée est, à son souvenir, le seul moment de la vie de Ripa où il sourit et ria, après la mort de ses parents, et son regard n'était plus neutre, mais chaleureux.

1 an passa, et Ripa était maintenant âgé de 9 années. Ca faisait donc 1 an aussi qu'il était sous l'entraînement de Jet Stream. Coutume devenu courant chez eux, ils trouvèrent des membres d'une guilde leur demandèrent des provisions en échange des Jewels dont ils disposait. Très souvent, les mages ne faisait pas confiance à ces 2 énergumènes, et donc Ripa et son maître se servaient d'eux même. Les mages répliquait et était très agressif, alors de guildes blanches ou noires, le maître et son disciple ne faisaient pas dans la dentelle et tranchaient dans le tas. 

Seulement là, c'était tout une escorte qui se dressait devant eux, une cinquantaine de mages ~peut-être blancs ou noirs~ . Ils se battaient comme des diables, et alors que Jet Stream combattait de son côté, un mage de l'armement essaya de lui asséner un coup d'épée dans le dos, à l'insu de celui-ci. Ripa trancha la tête de l'agresseur de son maître, qui le remercia, tout en étant impressionné. Bien qu'il ne maîtrisait toujours pas sa magie, Ripa était devenu un samouraï incroyable. 

Les mages tués et le repas prit, Jet dit à son disciple qu'ils allaient faire un duel à mort, un duel qui permettrait soit à Ripa de sortir victorieux et plus fort, et de faire retrouver à son maître l'honneur qu'il avait perdu en échouant à la protection de son père, soit à Ripa de trouver la mort et la fin de sa vengeance...

Les deux adversaires se tenaient debout l'un en face de l'autre, à une distance d'une centaine de mètres. La tension était palpable et Ripa ne voulait pas avoir à tuer son maître et seul ami. De plus, comment pourrait-il tuer l'homme qui lui avait tout appris? Ca lui semblait impossible.

Voyant que Ripa n'était pas décidé à bouger, Jet Stream commença l'assaut et asséna un coup de sabre qui l'enfant évita d'un simple mouvement sur le côté. Son maître ne se fit pas prier et continua son attaque avec un coup vertical, que son élève bloqua en positionnant son arme à l'horizontale. Jet accéléra ses coups et en donnait de plus en plus, mais Ripa gardait les yeux fixés sur son adversaire et le décor qui les entourait, et arrivait à contrer aisément ses attaques, sous une pluie d'étincelles. 

Jet voulu donner un croche pied à Ripa, mais ce dernier se mit alors sur ses mains, et passa son sabre à ses pieds. En effet, il arrivait aussi bien à combattre un sabre à la main qu'en équilibre sur les mains avec son sabre à ses pieds. Il avait appris cette technique au cas où des mages arriveraient à lui attacher les mains.

Ripa commençait alors à lui aussi attaquer son maître de manière assez déroutante, et ce dernier le contrait en gardant son attention sur les mouvements de ce dernier. Le jeune guerrier sorti alors sa botte secrète: il prit appuie sur ses mains, se plia et força un bon coup pour porter un coup précis et destructeur avec les pieds, que son maître esquiva de justesse.

Son maître décida de tenter le tout ou rien. Il fonça sur Ripa avec une extrême rapidité, et lui porta une estoc tellement puissante que l'air qu'il créa en ce mouvement faisait plier les arbres derrière le jeune homme. Ce dernier esquiva en glissant sous les jambes  du samouraï, et trancha ces dernières, marquant la fin du combat, et la victoire de Ripa.

Son maître se tenait sur le peu de jambes qui lui restait, et regarda Ripa droit dans les yeux.  Il lui dit alors qu'il devait se montrer sans pitié devant ses adversaires, ne devait pas hésiter à les tuer et surtout, qu'il ne devait pas hésiter non plus à vouloir plus de sang, comme son ancêtre. Il ajouta que Jet Stream n'était pas son vrai nom, mais que ce dernier l'avait oublié car plus personne ne l'appelait pas son nom. Il prit donc le nom que ses adversaires lui donnèrent. Et c'est ainsi qu'il appela le jeune garçon, qui avait aussi alors oublié son nom "Ripa Senshi, le guerrier faucheur".

Le guerrier se fit alors Seppuku, pour récupérer l'honneur perdu en n'ayant pu sauvé les parents de Ripa, et ce dernier lui trancha la tête. Il l'enterra, dans une posture humble, les mains croisés sur son sabre, au milieu de son corps. C'est la dernière fois qu'il pleurait.

Chapitre 3: Torture et tuerie, le pouvoir d'un guerrier légendaire (Age 9->14 ans)
Dans un salle obscure, dans une guilde noire certainement, un jeune homme était suspendu par les bras à une corde reliée au plafond. Son corps était lourd, il n'avait jamais été détaché durant ces 5 ans, il n'avait jamais refoulé ce sol qui était à seulement quelques petits mètres de ses pieds. En voyant le corps du jeune homme, on devinait avec un rapide coup d'oeil que ses bourreaux ne le nourrissait pas souvent, et pas avec des choses saines visiblement. Il ne devait le nettoyer qu'avec un seau d'eau glacée ou bouillante, et des traces de fouets, de coups, des plais, des cicatrices et des marques de brûlure étaient présentes sur tout son corps.

Ses cheveux d'origines argentés était sales et grisâtres, comme du vieux métal. Son visage était baissé en direction du sol, et son regard était imperceptible. Malgré tout, les seuls gens qui relevaient son visage apercevaient des yeux neutres, qui ne montraient aucune émotion et qui leur glaçaient le sang. Mais comment était il arrivé dans ce pétrin...?

Peu de temps après la mort de son maître, Ripa luttait seul, en répétant son nom à toutes les personnes qu'il combattait et qu'il laissait s'enfuir. Il tenait bien le coup, mais décida de s'entraîner à contrôler sa magie. Il commença donc à essayer de dominer le côté meurtrier qu'il a en lui, à mesure de séance de méditation. Bien qu'il commençait à percevoir certains changements et à commencer à maîtriser quelques aspects de sa magie, il n'était vraiment pas au point à ce niveau. 

Alors qu'il ne savait pas comment faire pour contrôler totalement sa magie, un groupe de mage dont il avait déjà tué plusieurs membres apparut. Ils étaient très nombreux, et plus fort que les autres mages que Ripa avait l'habitude d'affronter. De plus, le maître de la guilde devait certainement être parmi eux. La seule façon de les battre serait justement de faire appel à cette fameuse magie, dans le cas contraire, le jeune samouraï mourrait.

Un échec.

Ripa était donc attaché, par les mains, dans une salle obscure de leur guilde. Au début, il mourrait de peur, mais il n'en montrait rien. Il a toujours gardé ses yeux sombres et neutres, qui ne montraient ni la peur, ni la douleur qu'il ressentait en étant ainsi torturé.

Au début, il commencèrent simplement à le fouetter, mais voyant qu'il ne s'excusait pas et qu'il ne criait même pas, il passèrent à des méthodes plus violentes: coups de poings américains, attaques magiques de faible pouvoir, des coups de poignard, mais rien n'y faisait, il ne criait pas, et ne montrait pas sa peur.

5 ans ont passés, à se faire torturer, maltraiter de toutes les manières possibles, et son mental fut anéanti. Il n'était plus qu'un "zombie" maintenu en vie par une minuscule étincelle de raison, qui le poussait à poursuivre une quête. Ses os était en morceaux, et bien qu'ils le nourrissaient certaines fois, son corps ne devait contenir plus que la moitié de son sang.

Ces petits plaisirs n'amusaient plus les membres de la guilde. Leur maître s'avança devant Ripa et coupa les cordes qui le retenaient. Il tendit son sabre droit devant lui, et lui dit sèchement que si ce dernier ne s'excusait pas platement et ne lui embrassait pas les pieds, il aurait la tête tranchée.

Ripa releva sa tête, et ses yeux ne dégageait ni peur ni souffrance, mais son regard reflétait une envie incroyable de tuer. Il cracha sur le dit pied de l'homme, qui s'énerva pour de bon et s'apprêta à lui trancher la gorge.

"Mais tu vas crever, sale fils de chienne?!"

C'était la phrase de trop. Ripa saisit à main nue le sabre qui tombait sur son cou et le brisa en le broyant, de sa main s'écoulait alors encore du sang. Il se releva lentement, en dégageant une sorte d'aura autour de lui. Il regardait ses agresseurs droit dans les yeux. Son oeil gauche était rouge.

"Comment... oses tu insulter ma mère...! Saloperie... Maintenant, j'ai enfin compris... comment maîtriser cette magie... Il me suffit d'accepter mon côté meurtrier qui coule dans mes veines, et de le dominer... Et maintenant, je vais vous tuer de manière horrible..."

Ne faisant qu'un avec l'esprit de son ancêtre, Ripa ramassa un couteau et  utilisa sa magie pour découper en morceaux chacun de ses ennemis, qui tremblaient de peur et pleuraient pour certains. Le garçon torturé était devenu une machine à tuer, à la fois rapide et surpuissante, et rien ne semblait l'arrêter. 

Son regard se tourna alors sur le maître de cette guilde. Ce dernier tenta de s'enfuir, mais Ripa lui coupa les jambes, et les bras par la suite. Il plaqua l'homme qui hurlait au sol et jeta son arme sur le côté. Il donna 2 coups de poings, un de chaque main, sur le sol afin de reconsolider ses os. Il donna des coups dans le crâne de l'homme, sans magie d'abord. Puis, il activa sa magie et donna des coups de plus en plus rapides et puissant, et ses poings s'enfonçaient dans la tête du dit homme. Son visage était écrabouillé et les poings de Ripa étaient ensanglantés. Il frotta sa tête avec ses mains afin de s'en recouvrir de sang.

Tout les ennemis mort, l'oeil de Ripa repris sa couleur initiale, et celui-ci retrouva son calme. Il soupira un bon coup, content d'avoir réussi à surpasser l'esprit de son ancêtre, et de pouvoir maîtriser cette magie sans avoir forcément à faire appel à lui. 

Mais tout de même, la sensation lorsque le couteau rentrait dans la chair... et la chaleur et le goût du sang qu'il avait éparpillé... Non, il ne fallait plus qu'il y pense... Du moins, pour le moment.

Finalement, il prit goût à la survie en solitaire et à tuer les mages qui se dressaient sur son chemin. Par contre, il avait garder ses principes: ne jamais tuer ni enfants ni femmes, et toujours être aimable et serviable avec elles.

Malheureusement, il ne pourrait leur faire un sourire sincère, ni même les regarder avec un peu d'affection ou de lumières dans ses yeux.

Dernier Chapitre: L'avènement d'une vengeance (Âge 14--> aujourd'hui (19 ans))
Un guerrier tâché de sang, avec une armure argentée comme l'esprit de fer de cet homme. Ses yeux neutres ne révélaient aucun de ses sentiments, et ses cheveux blancs flottaient légèrement au vent. 

Il se trouvait devant une échoppe, et y déposa quelques Jewels qui devenaient ensanglantés, le contact des mains de l'homme les avaient tachés de cette couleur rouge. Il désignait du doigt les légumes qu'il voulait obtenir, sous les injures du patron qui lui hurlait de déguerpir d'ici. Ayant déposé assez de Jewels, il saisit les légumes qui correspondaient à son choix et commença à partir, lorsque l'homme qui tenait la boutique appela des gardes de l'armée qui gardait cette ville à la rescousse. Ils étaient deux, et alors qu'ils voulurent donner un coup de lance magique sur l'homme en armure qui ne se décidait pas à s'arrêter, ce dernier s'entoura d'une aura et les trancha si rapidement que personne ne l'avait vu toucher son sabre.

Les gens hurlaient de peur et couraient de tout les côtés. Du sien, Ripa avançait tranquillement en dehors de la ville, ou des centaines de soldats l'entouraient. Vérifiant qu'il n'y avait ni femmes ni enfants, le guerrier posa ses courses et pris son sabre à la main. Il souriait et son oeil gauche étincelait d'une lumière rouge.

Spoiler:
 

"Vous ne m'empêcherez pas d'accomplir ma vengeance."

C'est ainsi que se termine le commencement de l'histoire de Ripa Senshi, le guerrier faucheur. Cette suite d'événement plus choquant les uns que les autres firent sombrer le jeune garçon anciennement doux et adorable en un zombie de la vengeance enfermé dans un corps aussi froid que de l'acier. Il n'a plus sourit et ne sourira plus jamais de bon coeur, et ne pourra jamais récupérer ce que l'Empereur lui a volé. Et si il arrive à effectuer sa vengeance... Qui sait ce qu'il fera? Peut-être s'isolera t'il du monde, qui l'a dégoûté de la vie. Ou peut-être fera t'il comme son maître: seppuku.

Le corps ne reflète pas toujours l'ame...
Ripa Senshi est un homme grand, musclé et de corpulence assez fine. Le corps idéal pour combattre, lui aurait certainement dit son maître.  On le dirait sculpté dans du fer, selon des modèles idéologiques, avec des muscles dessinés finement ainsi que des abdos bien apparents. 


Son visage se démarque tout de suite des autres par sa chevelure argentée et par ses yeux sans émotions, neutres, donnant une impression de vide à la personne qui le regarde. Ce vide qui disparaît en une mare de sang rouge lorsque Ripa laisse son ancêtre envahir son corps.

Ses cheveux sont assez longs pour un garçon, et ne sont coiffés que par les caprices du vents. Il n'est pas bronzé, mais pas blanc non plus. Il a un nez fin, tout comme sa bouche. Sa mâchoire est protégée par un bout d'armure en métal.

Son corps musclé est souvent habillé par son armure légère, bien que lors de certaines mission qui exige qu'il soit habillé de façon chic, il porte un costume de soirée lors de ces missions, avec des lunettes de soleil.

Il porte son sabre au niveau de sa ceinture et garde toujours une main dessus, par pure précaution, voir par un tic qu'il a attrapé au fur et à mesure de ses combats.
Lorsqu'il se balade, il adopte une posture discrète mais imposante, montrant aux seuls citoyens qui l'observaient la muraille impénétrable qu'il est.
Le mental
Aux premiers abords, Ripa est un fou dangereux recherchant toujours du combat, du sang, du meurtre. Mais ces premiers abords là sont faux.


Derrière cette image d'assassin sanguinaire, Ripa est un homme triste, seul, détruit au niveau de son mental. Il n'accorde plus confiance à personne et ne veut s'attacher à personne. Il pense n'être qu'une machine de vengeance et n'aspire donc qu'à battre l'Empereur. Il pense que c'est la seule raison qui le maintient en vie.

C'est lorsqu'il est seul que Ripa est le plus triste. Il s'isole dans la forêt et mange un fruit à l'ombre d'un arbre, en fredonnant la chanson que sa mère lui chantait. C'est l'une des seuls choses qu'il ne voulait pas oublier de sa vie antérieur, et aussi la seule chose qui le fait pleurer. 

Il s'est forcé à trouver le plaisir de tuer pour réussir à survivre dans ce monde difficile, et pour ne pas être dégoûté de la seule chose qu'il devrait faire pour le reste de sa vie.

Quoi qu'il en soit, son coeur est enfouit dans les ténèbres et n'aura plus la chance de revoir la lumière. Oh, bien sur, Ripa n'a vraiment pas un mauvais fond, il est même plutôt gentil. Mais il vaut pour lui de rester seul pour ne plus avoir à perdre un ami ou quelqu'un proche de lui, et pour ne pas risquer de tuer justement un de ses proches, à cause de sa folie meurtrière.
Informations complémentaires
○ Qui est le personnage sur ton avatar : Raiden, de la saga Metal Gear
○ Veux-tu un rang sous ton avatar : [ code ]The Reaper Samouraï[/ code]

○ Prénom :  Quentin, pas le plus beau mais je fais avec
○ Ton age : 15 ans, bientôt 16

○ Où as-tu découvert F.T.R : Sur Fairy Tail Mx
○ Qu'est-ce qui t'a attiré dessus : Le design ainsi que l'histoire
○ Veux-tu avoir accès à la zone Hentai/Yaoi/Yuri : Pas 18 ans
○ Code de validation :




[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
http://forumtest-ftr.lebonforum.com
Admin
▌Age :
23
▌Messages :
207
▌Date d'inscription :
18/09/2012

Feuille de personnage
Bla:
avatar
Admin

Lun 14 Sep - 0:33
Hello, camarade floodeur! Comme promis, je viens te valider! (Oui, bon, je sais, j'ai du retard, mais OSEF!)

Orthographe : 1.5/2
Vocabulaire : 1/2
Conjugaison : 1.5/2
Qualité : 1.5/2
Originalité : 1.5/2
Respect de la langue française : 2/2
Note perso : 1.5/2
Bonus longueur du texte : 6/6

Ce qui nous fait donc un total de 16.5, qu'on arrondit au supérieur, soit un niveau de 17/20, soit un rang E.
Tu obtiens donc 17*5 = 85 Points Caractéristiques ainsi que 17 Points Techniques
Tu obtiens aussi 10000 Jewels.

Voilà, tu es revalidé ^^. (Bon, dans ce genre de cas, je ne sais pas si le bonus de 10 000J est toujours valable...)
Tu peux, si tu veux, refaire ta FT ^^.


[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Page 1 sur 1

Afficher la navigation