AccueilnewFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Miyage
http://forumtest-ftr.lebonforum.com
Admin
▌Age :
23
▌Messages :
207
▌Date d'inscription :
18/09/2012

Feuille de personnage
Bla:
avatar
Admin

Lun 14 Sep - 0:35
Tsuyomaru "Miyage" Katakotsu


[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Carte D'identité

○ Nom :  Se fait appeler Miyage
○ Âge :   21 ans
○ Sexe :  Homme
○ Nationalité :   Xiaoshi
○ Taille :   185 cm
○ Poids :   96 kg
○ Orientation Sexuelle :  Peu lui importe, mais préfère les femmes sans doute
○ Groupe sanguin :   Type O
○ Guilde/Organisation :   Conseil de la Magie, Second de la Division de Traque

○ Qualités :   Très travailleur, fait preuve de détachement, suis les ordres à la lettre.
○ Défauts :   Fait parfois un peu trop de zèle, ignore la compassion

○ Hobby :   N'en a aucun, son travail lui suffit pour s'occuper.
○ Phobie :   Aucune pour le moment

○ Informations particulières :   Joue souvent avec une espèce de cure-dent, c'est en fait un os, aussi solide que le métal qu'il crée de temps en temps pour éviter le trop-plein lors des long moments de quiétude.
Seuls ses supérieurs hiérarchiques connaissent son vrai nom.

Arme & Magie
○ Arme :   Aucune, son corps lui suffit
○ Magie :   Magie Perdue de la Manipulation des Os : Sous ce nom barbare ce cache une magie macabre très puissante. L'utilisateur contrôle totalement le processus d’ostéogenèse de son corps, transformant ses os en armature plus solide que la normale ou bien en véritables hallebardes. Ses os sont d'ordinaire plus solide que des os normaux, son corps entier est celui d'un combattant né, il dispose d'une force et d'une endurance supérieure, ainsi qu'une formidable faculté de récupération, qui dérive de sa magie, ainsi, les blessures qu'il s'inflige par l'utilisation de ses os se referment à vue d’œil, étant donné qu'il utilise ses os pour se battre, il peut, lors d'un long combat, se retrouver avec une ostéoporose, c'est pour cela qu'il mange beaucoup, et souvent, de préférence une alimentation riche en calcium et autres minéraux afin de l'aider à générer son ossature.


L'histoire ne s'écrit pas seule...

Chapitre 1 : Une enfance heureuse

Miyage est né à Xiaoshi, dans le village de Tykonia avec, comme la plupart des gens, un père et une mère aimants (non, pas le truc qui colle au frigo). Né dans une famille modeste, mais à l'abri du besoin, Miyage fût élevé avec amour par son père et sa mère, mages tout deux et anciens membres du Conseil Magique d'Arcadya. Grandissant normalement, Miyage fût un bébé très silencieux, parfois trop, au grand bonheur des parents. Mais malgré tout, il ne faisait pas partie du commun des mortels, de par son sang, et la magie qu'il avait reçue de son paternel, son corps commença à se modifier rapidement. S'apercevant de cela par le poids important du nourrisson, signe que ses os étaient déjà sur-développés, son père, retraité du Conseil Magique après y avoir reçu les honneurs pendant des années, ne partageant plus les mêmes idéaux, pris sur lui de commencer son entraînement, la mère, quant à elle, avait quitté le Conseil Magique après avoir appris qu'elle portait un enfant, afin de pouvoir l'élever loin de toutes les magouilles du Conseil Magique. La chose la plus importante à apprendre, en plus de la manipulation de ses os, est les mouvements, car la manière de se battre des utilisateurs de cette magie est assez belle à voir, l'utilisateur pouvant rendre n'importe quelle partie de son corps mortelle, elle allie agilité et grande capacité d'anticipation des coups de l'adversaire elle s'articule autour du fait qu'il puisse attaquer à partir de chaque articulation du corps du pratiquant. Il a donc l'air d'effectuer une danse. Grandissant parmi les arbres et se comportant comme un singe, Miyage maîtrisa bien vite chaque muscle et chaque parcelle de son corps, élément indispensable à l'apprentissage de sa magie, qui pourrait vite se retrouver hors de contrôle si l'on ne se maîtrise pas suffisamment. Ainsi, de nombreux ancêtres de Miyage avaient littéralement explosé lorsqu'ils avaient tenté d'utiliser leur magie, perdant au mieux un membre, ou au pire, la vie. A l'aube de sa 9ème année, Miyage commença à apprendre à manier ses pouvoirs, certains de ses os sortaient alors sous le coup d'une émotion trop forte, les leçons devenaient urgentes afin qu'il ne puisse pas se faire repérer, ce genre de magie, une Magie Perdue étant en général mal vu par ici, surtout si c'est sa mère qui l'apercevait. A l'abris des regards des autres, et surtout de sa mère, qui ignorait même que le père possédait cette magie, il lui apprit comment maîtriser la croissance de ses os, nécessitant un calme plat afin que le moindre mouvement soit parfaitement maîtrisé et devienne mortel une fois l'os utilisé de la bonne façon. Au fil des mois, Miyage se révéla capable d'exécuter les techniques de base, solidifier ses os, et en faire sortir des pointes. Il développa cependant une légère psychopathie, dû au sang-froid dont il devait faire preuve et qui avait légèrement mieux marché que prévu, ce qui inquiétait grandement son père, qui ralentit son entraînement de ce côté-là afin de tenter d'interrompre le processus, malgré cela, la dégringolade mentale de Miyage continua, et il se mit à refuser tout ce qui ne lui apportait pas d'avantages ou de récompenses. Curieux de connaître les progrès réels de son fils, le père les inscrivit au tournoi Tykon, leur corps faisant d'eux de formidable combattant, même sans user de magie, la proximité du Grand Arbre protecteur interdisant tout usage de sortilège. Le résultat du Tournoi reposait donc sur le seul mental et les capacités physiques des participants, et non pas sur leurs facultés occultes.

Chapitre 2 : Entrée dans le Tournoi

Les épreuves, qui furent cette fois composées de concours d'accrobranche, de plongée, de tir à l'arc, d'escalade sous une chute d'eau, et enfin, d'un parcours du combattant, furent une partie de plaisir pour Miyage et son père, ce dernier raflant la première place lors de la première, quatrième et dernière épreuve, se classant second sinon, tandis que Miyage se trouvait toujours sur ou très près du podium lui aussi. Ils parvinrent donc aisément à la partie Tournoi de l'événement. Et, grâce au hasard du tirage au sort, tous les adversaires adultes ou dangereux, se retrouvèrent du côté du père de Miyage, ne laissant à celui-ci que des opposants d'un niveau moindre, mais qui n'était tout de même pas à prendre à la légère. Bien que son père se soit débarrassé avec une grande facilité de ses adversaires, s'offrant une place en demi-finale, Miyage dû batailler ferme pour se frayer un chemin dans la compétition, d'autant plus qu'avec l'autorisation d'utiliser des armes, il dû faire preuve d'une grande précision dans ses gestes afin de ne pas se faire tailler de tous les côtés, et donc, lors du premier tour, il se retrouva face à un artiste martial au corps à corps, Miyage dut âprement batailler face à la vitesse d'exécution des mouvements de son adversaire. Celui-ci ne laissait aucun répit, ni même le loisir de contre-attaquer à Miyage, ce dernier dut plier l'échine, résister en attendant que se présente une ouverture, mais le temps était long, et les coups de plus en plus douloureux. Cependant, quelques coups plus tard, elle était là, une faille dans la défense qui brillait pour Miyage comme les étoiles en pleine nuit, une ouverture, juste sous les côtes, à l'endroit où se trouvait le foie de cet homme. D'un coup de coude monstrueux, Miyage envoyai cet homme au tapis, alors que c'était le premier coup qu'il lui infligeait, l'homme resta donc à terre, faisant de Miyage le vainqueur du tour. Peu avant le prochain combat, Miyage alla rejoindre son père, qui lui expliqua que ce qu'il avait vu était le fruit de ses entraînements, qu'il était capable de presque prédire les mouvements adverse, et que donc, avec sa magie, il pouvait se mettre à l'abri de n'importe quel offensive et transformer le moindre de ses coups en assaut létal. Le deuxième tour fut un peu plus simple pour le jeune homme, son adversaire étant un homme très corpulent et très balourd, Miyage n'eut donc aucun mal à éviter ses coups et à placer de nombreuses attaques sur le corps gras du vieil homme qui s'écroula bien vite sous les assauts du jeune garçon. Miyage se fraya donc un chemin jusqu'aux quarts de finale. Son antépenultième adversaire, s'il devait parvenir en finale, était aussi un jeune homme, un peu plus agé que lui, et qui maniait la lance avec grand talent, forcant Miyage à rester à bonne distance de lui, ce qui, evidemment, ne faisait pas les affaires du jeune graçon, les seuls lueurs, indiquant une faille dans la défense, disparaissaient aussi vite qu'elles étaient apparues, ne laissant pas à Miyage le temps de couvrir la distance qui les séparait et de porter un coup. N'ayant pas d'autre issue, Miyage se lança vers son adversaire, bloqua sa lance sous son bras, et parvint à en briser la pointe. Le corps de son adversaire s'illumina alors entièrement, c'était le signe qu'il était maintenant sans défense, et le jeune Katakotsu ne s'en fit pas prier, il asséna de nombreux coups sur le corps du jeune garçon et le laissa, inerte sur le sol. Remportant de ce fait la victoire, Miyage, après trois combat acharné, Miyage se retrouva face à son père, au grand bonheur de ce dernier. Il n'aurait pas de meilleure occasion de tester son fils au combat, et fit comprendre à ce dernier qu'il ne se retiendrait pas. Le combat père-fils débuta alors, et bien que la magie leur était interdite, il était formidables à regarder, le père bloquant tous les assauts de Miyage, puis lui répondait coup pour coup, avec exactement la même force qu'il avait employé, après s'être assuré de la force de son fils, il l'attaqua, cherchant à mettre à mal sa défense, le poussant à bout, malgré tout satisfait des prouesses martiales de Miyage, il s'assit en tailleur et déclara forfait, propulsant son fils en finale du Tournoi Tykon.

Chapitre 3 : Le début des ennuis
L'autre finaliste était un membre de la famille Kannagi, le jeune héritier avait lui aussi brillamment passé les épreuves et la partie tournoi, et il se trouvait donc maintenant face à Miyage. A la surprise générale, le combat final devant désigner un vainqueur fut unilatéral, Miyage martelait de coup le jeune Kannagi, qui peinait affreusement à se remettre de chacun des assauts de Miyage. Leurs style de combat étant identique, Miyage était grandement avantagé ^par son corps solide comme la pierre. L'héritier des Kannagi fut donc mis au tapis encore et encore et encore jusqu'à ce qu'il soit en sang et ne puisse presque plus tenir sur ses jambes. Il revint cependant à l'assaut, faisant preuve d'une grande détermination, honorant le nom de sa famille malgré la défaire cuisante qui l'attendait. Cependant, lors de cet assaut qui devait être le dernier, quelque chose d'inconcevable se passa. La facette psychopathe de la personnalité de Miyage se réveilla, percevant que son objectif était sa victoire au Tournoi, et que le seul obstacle à l’accomplissement de sa mission se trouvait en face de lui, il ne lui restait donc qu'un seule et unique chose à faire, l'éliminer. Miyage se rua donc sur lui, le plaqua au sol, et se mit à le marteler de coup, ses os incroyablement solides rendaient chaque frappe affreusement dangereuse et douloureuse pour le jeune Kannagi qui hurlait de douleur, devant le regard impuissant de ses parents nobles. Miyage continua les attaques, puis se releva, en tirant son adversaire le laissant inerte sur le sol, sur le dos. Après intervention de l'arbitre, Miyage fut déclaré vainqueur, son adversaire étant étendu, sans un geste visible, baignant dans son sang. Faisant quelques pas en arrière, il fut alors rejoint par son père, bien sûr, il venait de gagner le tournoi, mais il fallait maintenant fuir, fuir très loin, car le jeune Kannagi gisait, mort.
Retournant chez lui avec son fils en trombe, le père prépara vite des affaires et emmena son fils et sa femme loin de Tykonia, espérant ne pas être poursuivi très longtemps par les autorités s'ils parvenaient à quitter le pays. Après plusieurs heures de route dans un chariot, ils arrivèrent dans un grand port, dont les navires étaient en partance pour Arcadya. Parvenant à "emprunter" un bateau à temps, mais préssés par l'armée de Xiaoshi qui fut vite mobilisé après ce que les autorités apprirent ce qui était présenté comme l'"assassinat" d'un jeune noble lors d'un Tournoi par un fils et son père. Ils affluèrent alors en nombre, tentant d'encercler la famille de Miyage. Et malheureusement, le père dû rester à l'arrière afin de retenir les gardes. Il fit preuve d'une grande combativité, et avait asséné de nombreux coups mortels de par sa magie, en recevant également de nombreux grâce à son corps protégé par une armure osseuse, sous le regard stupéfait des gardes, il érigea sur son corps, une multitude de plaques et de pointes osseuses, qui allèrent pour la plupart se planter dans les corps des gardes qui l'attaquaient. Mais malgré tout, il croula sous le nombre,en parvenant tout de même à permettre à sa famille de s'échapper.

Dernier Chapitre : Rédemption

Miyage et sa mère arrivèrent donc à Arcadya, où personne ne les recherchait, pour l'instant. Miyage âgé maintenant de 13 ans dû vite trouver un travail pour parvenir à subsister dans ce monde. Il passa par tout les corps de métier, artisan, coursier, gardiennage, et parvint à se débrouiller comme cela plusieurs années, arrondissant les fins de mois avec des combats de rue. Pendant ce temps, la psychopathie de Miyage ne s'arrangeait pas, car pour survivre dans la rue, il ne devait faire preuve d'aucune compassion, car il y régnait la raison du plus fort.
Malgré tout, cette vie n'était pas destiné à durer, et Miyage fut vite rattrapé par les autorités de Xiaoshi, visiblement pas satisfait de la capture, ou pire, du père. Cependant, le Conseil Magique, par l'intermédiaire du Dark Chess, avait appris que le fils des Katakotsu avait été retrouvé, le Conseil Magique, ne pouvait pas laisser passer cette chance d'enrôler un pion aussi valable. Ils envoyèrent donc des mages récupérer Miyage, maintenant âgé de 16 ans. Après avoir mis en déroute l'escouade de Xiaoshi, il proposèrent à Miyage de lui fournir un travail honnête, le même qu'occupait son père autrefois, afin de les aider à faire régner l'ordre dans Arcadya. Miyage accepta bien vite, trouvant enfin une échappatoire à la vie misérable qu'il menait avec sa mère, d'autant que le Conseil Magique se chargea d'assurer la protection de cette dernière contre Xiaoshi, que le Dark Chess, et donc le Conseil Magique également, ne tenait pas en très haute estime.
Miyage intégra donc le Conseil Magique, à l'age canonique de 16 ans. Tout comme son père il y a longtemps, Miyage se révéla un précieux membre de la Division de Traque, où son calme et son sang-froid dans l'exécution de sa mission, et des mages, faisait merveille. Recevant toutes les louanges de ses supérieurs, il progressa petit à petit dans les échelons, avec pour seul nom Miyage, les hautes sphères du Conseil Magique préférant garder son identité secrète le plus longtemps possible, il resta soldat une seule année, et fut donc promu lieutenant, battant ainsi le record du plus jeune Lieutenant que le Conseil Magique ai jamais connu. Cependant, ses excès de zèle, et son refus des directives contraires à l'ordre de mission initiale lui causèrent quelques problèmes avec sa hiérarchie, le freinant quelque peu dans son irrésistible ascension. Il demeura Lieutenant un peu plus longtemps que prévu, mais sa période à ce poste fut tout de même très honorable pour le commun des mortels, et ainsi, à 21 ans, il fût nommé Second de la Division de Traque, en faisant de nouveau l'un des plus jeune mage à avoir atteint ce poste sans passer par un piston ou autre gracieuseté de ce genre. Miyage est aujourd'hui toujours membre du Conseil Magique, et son travail est toujours apprécié par les plus hautes sphères de celui-ci, avec entre autres le Conseiller Kurasa qui garde un œil sur lui. Pressenti pour devenir Capitaine de Division, il en fut empêché par l'arrivée d'Akuryu de Tempesta, et son bombardement au grade de Capitaine, empêchant de nouveau la progression de Miyage. Il n'en garde cependant aucune rancœur, préférant se concentrer sur sa mission. Durant cette période, sa mère périt d'une maladie pulmonaire, laissant Miyage seul dans ce vaste pays, étrangement, il ne sembla pas en être affecté le moins du monde, continuant de travailler comme si rien ne s'était passé, pire, il venait de perdre la seule parcelle d'humanité qu'il lui restait, sa mère l'ayant emportée dans la tombe avec elle. Maintenant agissant comme une véritable machine, il ne fait plus preuve de la moindre compassion à l'égard des mages qu'il traque, et accomplira la mission qu'on lui a confié, quelle qu'elle soit, mettant à mort tout ceux qui voudrait l'en empêcher, même s'ils sont "dans son camp".

Le corps ne reflète pas toujours l'ame...
Miyage est un homme plutôt grand, et assez fin, il n'est donc pas très imposant physiquement, mais il ne faut pas s'y fier, car ses muscles sont bien suffisant pour rivaliser avec ceux de n'importe qui, ainsi, son organisme supérieur lui offre des capacités physiques qui dépassent celles du commun des mortels. Il n'a donc pas besoin d'une musculature imposante pour rivaliser avec les autres mages, ou n'importe quel type de combattant, quel qu'il soit. Son poids, impressionnant pour quelqu'un d'aussi fin que lui, est expliqué par ce qui fait la particularité de Miyage, ses os. Ils sont bien plus solide que ceux d'un humain lambda, ils sont également bien plus lourd que la normale, étant donné leur forte densité, ils sont plus solide, mais aussi plus lourd, et ainsi, le corps de Miyage s'est modifié en conséquence, pour supporter le poids de son ossature, le moindre de ses muscles s'est amélioré, pour éviter qu'il ne s'effondre pas sous son propre poids. Il possède de long cheveux noir qu'il attache avec deux broches, elles aussi en os, qu'il remplace dès qu'elles commencent à s'user. Il porte le plus souvent un ample Kimono noir, très simple, à liserées blanc, attaché avec une large ceinture de tissu blanc et, au dessus, il arbore fièrement l'uniforme classique des membres du Conseil, dont il a fait découper les manches, blanc et bleu, il lui descend jusqu'aux genoux, attaché sur le devant avec une ceinture bleu à boucle dorée. Il ne porte également pas le pantalon fourni par le Conseil, mais plutôt un large pantalon de toile, du même noir que sa veste, qu'il attache avec la même ceinture blanche. Sur ses mains, il arbore des sortes de mitaine, qui sont en réalité fait d'une matière étrange, entièrement noires, elles sont à mémoire de forme. C'est à dire que peut importe le traitement qu'on leur fait subir, elles reviendront toujours à leur aspect d'origine. Selon certains, c'est la seule chose que Miyage porte "pour le style", car malgré tout, il attache une grande importance à l'esthétisme et apprécie grandement la plupart des mages Créationnistes qu'il croise pour la beauté de leur magie. Enfin, il porte des chaussures assez simple, noires également. Ses yeux sont d'un léger gris et ne présentent aucune émotion, aucune réaction, car son visage reste stoïque la plupart du temps. Lorsqu'il combat, il défait sa veste du Conseil Magique, et la laisse tomber, tenue par sa ceinture, et son kimono noir subit le même sort, les deux pendent alors derrière lui. Il se trouve alors torse-nu, chose qui se comprend quand on connaît sa manière de se battre, ses os perçant à travers ses habits lorsqu'il les utilisen, cela commençaient à lui coûter cher en reprisage, pour remettre en état ses vêtements. Il se bat donc torse nu pour avoir une plus grande liberté de mouvement, et éviter à son uniforme un sort funeste. Enfin, la partie de son attirail qu'il chérit plus que tout, étrange quand on connaît sa psychologie et sa manière de penser, son écharpe de laine blanche. D'un blanc immaculé, Miyage la garde toujours sur lui, son emplacement sur son corps n'est pas gênant, étant donné qu'il fait rarement, très rarement sortir des os de son cou. Elle reste donc toujours à sa place, sous le visage de Miyage, cette écharpe étant en réalité le linge dans lequel Miyage a été enveloppé dans sa prime jeunesse, il la garde donc depuis lors.
Le mental
 Le moins que l'on puisse dire, c'est que Miyage est un élément précieux du conseil. Très travailleur, il ne vit que pour sa mission et a un sérieux complexe du Messie. Il tente donc de débarrasser le monde du mal qui le ronge. Le problème, c'est qu'il ignore exactement quel est ce mal, c'est donc pour cela qu'il a rejoint le Conseil de la Magie, pensant faire partie de l'institution qui s'assure de faire régner l'ordre dans le continent d'Acarya. Il effectue donc son travail avec ardeur, et n'a pour le moment jamais échoué à une mission confié par ses supérieurs. La plupart de ses mission consistant à mettre à mort ou capturer des mages récalcitrants, il a appris a ne faire preuve d'aucune pitié face à ceux qu'il considère comme des fouteurs de troubles, ce manque de compassion, qui était déjà présent chez le jeune Miyage à cause de son entraînement pour maîtriser pleinement sa magie, a été exarcerbé, sur les conseil du Conseiller Kurasa, qui lui a dit que pour bien faire son travail dans ce monde faux, il ne fallait faire preuve d'aucune compassion pour ceux qui ne veulent pas le rendre meilleur, contrairement à ceux qui travaillent au Conseil Magique. Malgré la satisfaction qu'il tire d'une mission remplie, il arbore toujours le même visage, et s'ennuie constamment, c'est pour cela qu'il a rejoint la Division de Traque, pensant qu'un tel travail le stimulerait. Mais rien n'y fit, Miyage souffre toujours d'un ennui profond et semble ne ressentir aucune émotions, que ce soit au moment de tuer, ou pendant ses réunions avec ses supérieurs, qui, bien qu'estimant grandement son travail, n'apprécie pas beaucoup son manque de réaction et son attitude. Son visage froid et a le don d'effrayer la plupart de ses subordonnés, seul ceux d'un rang équivalent au sien semble bien supporter sa présence. D'un naturel calme, il ne parle que très peu, et préfère fait comprendre ce qu'il pense par des actes, au risque de blesser certaines personnes. Il se bat essentiellement au corps à corps, sa magie, qu'il refuse de nommer comme tel, étant faîte et parfaite pour le combat rapproché, chacun de ses coups pouvant devenir mortel si tel est son bon plaisir.  Eternel insatisfait, il n'hésite pas à faire remarquer qu'il s'ennuie ou qu'il n'est pas heureux de son travail, ou de celui de ses subordonnés, ceux-ci payant en général un lourd tribut, car Miyage est très exigeant, et ne comprend pas que l'on ne puisse tout simplement pas effectuer ce qu'il réalise à longueur de temps. Il est un bon meneur d'homme et possède un certain charisme pour ne pas dire un charisme certain, il ne peine pas à faire obéir ses hommes, et tient les plus récalcitrants à carreaux par la peur. Il est cependant un supérieur respecté par tous et ses décisions, toujours impartiales sont écoutées par même ses supérieurs. Il est également un grand amateur de peinture et de toute autre forme d'art, bien que ne sachant pas trop lui même pourquoi, et bien que ne possédant lui même aucun talent pour la musique ou quoi que ce soit d'autre, il porte un profond respect pour ceux qui sont des maîtres dans leur art respectif, très friand de tout type de composition, qu'elle soit picturale, musicale ou théatrale, il adore parler de ça avec ceux qui l'entoure lors de ses moments de calme relatif, qui sont les seuls instant où il fait preuve d'une quelconque émotion, et est donc vulnérable. Il aime également se battre avec grâce et tend à toujours montrer la plus belle facette de sa personnalité en mettant l'esthetisme au dessus de tout. Enfin, il faut savoir que Miyage ne considère pas sa magie comme tel, car elle ne nécessite pas de signe de mains ou d'exécution de rituel compliqué pour pouvoir l'utiliser dans toute sa puissance, Miyage peut donc utiliser pleinement sa puissance sans même avoir à bouger ou prononcer ne serait-ce qu'un mot, pour lui, ses étonnantes capacités ne sont que le fruit du hasard, et il pense, à tort, que sa magie, c'est comme siffler, si on explique à quelqu'un comment faire, il pourra aisément reproduire ce que peut réaliser Miyage.
Informations complémentaires
○ Qui est le personnage sur ton avatar : Byakuya Kuchiki de Bleach
○ Veux-tu un rang sous ton avatar : ( exemple : The angel of Hell etc ) Si oui, veuillez me fournir le code en HTML entre [ code ] [/ code]

○ Prénom :  Maxime
○ Ton age : 18

○ Où as-tu découvert F.T.R :  Fairy Tail MX
○ Qu'est-ce qui t'a attiré dessus : Un mec super cool, il s'appele Yasha sur le forum
○ Veux-tu avoir accès à la zone Hentai/Yaoi/Yuri : Nope
○ Code de validation :




[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
http://forumtest-ftr.lebonforum.com
Admin
▌Age :
23
▌Messages :
207
▌Date d'inscription :
18/09/2012

Feuille de personnage
Bla:
avatar
Admin

Lun 14 Sep - 0:35
Orthographe : 1.5 / 2
Vocabulaire : 2/ 2
Conjugaison : 2/2
Qualité : 1.5/ 2
Originalité : 1.5/2
Respect de la langue française : 2/2
Note perso : 1.5/2
Bonus longueur du texte : 6/ 6

1.5 + 2 + 2 + 1.5 + 1.5 + 2 + 1.5 + 6 = 18 + 2 (bonus d'intégration), donc niveau 20 ce qui te donne 23 P.Ts

20*5 = 100 P.Cs + 10 (bonus), donc 110 P.Cs

10 000 jewels

Go faire ta fiche technique Yashatte qui mouille


[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Page 1 sur 1

Afficher la navigation